Bruno Le Maire : : La voie est libre pour une régulation européenne »

Le ministre français de l'Agriculture a estimé avoir « la voie libre pour une régulation européenne des marchés du lait, tout en précisant qu'il n'y avait pas de «solution miracle » mais « une série de décisions » à prendre.

« Nous avons la voie libre pour bâtir une régulation européenne. Alors qu'il y a quelques jours ou quelques semaines la voie était bloquée. C'est une évolution majeure », s'est félicité le ministre lors d'un point de presse avec son homologue irlandais Brendan Smith.

Bruno Le Maire a remercié l'Irlande, l'un des premiers pays européens à s'être rallié au projet de régulation proposé par la France et l'Allemagne et désormais soutenu par 20 des 27 pays de l'Union, représentant une majorité qualifiée.

« La signature de l'Italie hier (mercredi) est une évolution majeure et la convocation d'un conseil extraordinaire des 27 États membres est également une évolution majeure », a ajouté le ministre, soulignant que « la France était au centre du jeu ».

Garantir un revenu stable et décent


« Il n'y a pas de solution miracle. Il ne faut pas croire et il ne faut pas laisser croire qu'une mesure règlera tous les problèmes du secteur laitier en France et en Europe », a expliqué le ministre, ajoutant qu'au contraire « c'est toute une série de décisions qui permettront de réduire la volatilité des marchés et qui permettront de garantir un revenu stable et décent aux producteurs de lait en France et Irlande et dans les autres États membres ».

Il a cité les contrats entre producteurs et industriels, l'intervention de l'Union européenne sur le stockage, et les marchés à terme pour stabiliser les prix sur les produits les plus volatils que sont le beurre et la poudre (de lait).

Ces mesures seront discutées avec les professionnels et au niveau européen le 5 octobre lors de la réunion à Bruxelles.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier