Bruno Le Maire : Le plan anti-algues vertes va «traiter le mal à la racine»

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a estimé que le plan présenté en conseil des ministres et visant à éliminer les algues vertes qui s'échouent sur les côtes bretonnes allait « traiter le mal à la racine ».

Interrogé sur France Info, Bruno Le Maire a précisé que ce plan de 134 millions d'euros sur 5 ans visait à « ramasser les algues dans des conditions de sécurité les plus totales possibles » et « accompagner les agriculteurs pour réduire le taux de nitrates dans l'eau ».

« En 10 ans, les agriculteurs ont déjà réussi à réduire de 18% le taux de nitrates dans l'eau », a précisé le ministre. « Ils sont aujourd'hui à 25mg de nitrate dans l'eau alors que le seuil fixé par l'UE est à 50 ».

« Il faut aller à 10 mg environ », a ajouté le ministre, qui veut prendre de nouvelles mesures telles que « limiter l'épandage, mieux le contrôler ou transformer le lisier en méthane grâce à la méthanisation ». « Tout cela a un coût », a poursuivi le ministre, notamment pour financer des installations de méthanisation.

Les détails du plan qui seront présentés vendredi à Rennes par Bruno Le Maire et Chantal Jouanno, secrétaire d'État à l'Ecologie

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier