Bruno Le Maire : Urgence » à restructurer la production de viande bovine

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, estime qu'il y a « urgence » à restructurer la production de viande bovine en France après la publication d'un rapport d'un rapport préliminaire sur la formation des prix tout au long de la filière.

« Il n'y a pas vraiment de gagnant dans la filière bovine en revanche il y a clairement des perdants qui sont les producteurs de viande bovine », a estimé le ministre lors d'une conférence de presse. « Il y a urgence à apporter des réponses structurelles » pour améliorer les revenus de ces agriculteurs qui figurent parmi les plus bas du secteur agricole, un « scandale », a ajouté le ministre.

M. Le Maire réagissait à la publication d'un rapport préliminaire sur la formation des prix tout au long de la filière bovine, du producteur au consommateur. Ce rapport, dirigé par l'économiste Philippe Chalmin, montre qu'au cours de ces dix dernières années, les producteurs de viande bovine ont été les seuls acteurs de la filière, contrairement aux industriels et distributeurs, à ne pas pouvoir répercuter la hausse des charges sur leur prix de vente.

Dans son rapport, Philippe Chalmin soulignait toutefois qu'industriels et distributeurs ne l'ont pas fait de façon excessive, contrairement aux accusations récurrentes des agriculteurs.

Développer la méthanisation

« Il faut que les prix à la production remontent pour que les producteurs soient mieux rémunérés », a lancé le ministre qui a annoncé travailler dans trois « directions ». Il a notamment avancé la « réduction des prix à la production » avec un effort sur la méthanisation, un procédé permettant de produire du biogaz à partir des effluents de l'élevage. L'Allemagne compte 15.000 de ces installations pour sept ou huit en France, a fait remarquer le ministre.

Bruno Le Maire veut aussi améliorer les débouchés de la filière, notamment à l'exportation. Enfin, le ministre prône une « meilleure organisation de la filière » en pressant les céréaliers et les éleveurs de mettre en place des contrats pour se protéger contre les fluctuations du marché.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

acid

quel genie ce bruno lemaire , qq un du ministere m'a dit que c'etait le pire ministre qu'il ait pu voir (le meilleur etant pour lui barnier et de loin), toujours a courir apres les journalistes deja l'ambition le devorait
bref on ne peux pas dire qu'il ait etait un grand ministre
bref il vient d'avoir une idée de geie la methanisation , chose qu'il a du developper dans son ministere a son epoque , mais les contrintes administratives ont l'air toujours aussi lourde et puis il faudra vers attention ca crée deja des rentiers , des mecs qui sont archi subventionné de fonds publics , puis un chiffre d'affaire assuré pendant 15 ans ( et les paysans se disent entrepreuneur pfffff lma rigolade....) rentable en 8 ans ( a grands coups de fond public on le rappel) puis selon les installations 45 a 90000 euros de benef par an pour 2 heures de travail par jour , bref une rente , il est temps de dire si ca marche on attend le complet remboursemenet on est pas la pour donner du pognon a des gens qui ne travaillent pas ....enfin les gros matous se sont deja gavés les installations sont lancé ils seront encore plus riche ....bonne nouvelle ils pourront reprendre les petits paysans a coté d'eux

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires