Bruxelles : réduction de 4% des aides agricoles 2014

Bruxelles :  réduction  de 4%  des aides agricoles 2014
Seuls les premiers 2.000 euros d'aide seront exemptés de la baisse

La Commission européenne a annoncé mercredi qu'elle prévoyait de réduire de 4% pour cause de rigueur budgétaire les paiements directs qui seront versés aux agriculteurs en 2014.

Cette révision à la baisse, dont le principe a été annoncé en mars par la Commission, doit permettre d'économiser 1,47 milliard d'euros, a précisé un porte-parole. La mesure, dite de "discipline financière", a été imposée par la rigueur du projet de budget de l'UE2014-2020, qui prévoit de réduire de 12% le budget alloué à la Politique agricole commune (PAC) pour les sept prochaines années, à 373,2 milliards d'euros. Pour 2014, le plafond prévu est à 41,59 milliards d'euros pour des demandes portant sur 2013.

Seuls les premiers 2.000 euros d'aide seront exemptés de la baisse, cette option ayant été retenue par le Parlement européen et les ministres. La Commission avait d'abord proposé des coupes de 5%, mais ne s'appliquant qu'au-delà des 5.000 premiers euros de subventions.

La Commission pourrait toutefois proposer in fine au Conseil un autre taux de discipline financière que 4%, une fois révisé, d'ici fin octobre, ses prévisions en matière de paiements directs et de mesures de marché pour l'an prochain.

Cet ajustement ne doit pas s'appliquer à la Roumanie et à la Bulgarie, ainsi qu'à la Croatie qui a rejoint l'UE en juillet, le régime des paiements directs n'étant pas encore totalement déployé dans ces trois pays.

Sur le même sujet

Commentaires 5

excellent

il faut absolument niveller par le bas les revenus des paysans....comment voulez vous qu'il y ait de plus en plus de milliardaire
on a une activité hyper sensible qui devrait nous rendre plus riche que riche ( regardez les benefices extraordianire des negociant en grains , cargill et louis dreyfus entre autres)
on devrait etre les rois du petrole , pire que le quatar , mais nos bons gouvernants nous donnent les miettes
plutot que de reclamer un juste prix , nous remunerant decemment a hauteur du travail et des capitaux investis, les gouvernements continuent de nous prendre pour leur serfs a nourrir le peuple a bon compte
un jour peut etre les paysans s'uniront , pour dire on ferme les vannes payez nous une fortune

Olivier

C'est encore l'agriculture qui trinque!
Agrimax: dis moi à qui tu vends des céréales à 350 euros/tonne! C'est plutôt la moitié.
Les cours actuels sont proches ou même en dessous des coûts de production. Avec les annonces du Président, il va y avoir de la casse!

patient

Ont-ils baissé leur salaire?

drole

quand tous les grands pays augmentent ou maintiennent les soutiens a l'argiculture , l'europe les baissent , l'influence des nordiques et surtout de l'UK qui veulent d'une nourriture produite a bas cout ailleurs est nefaste
c'est assez incroyable de ne pas voir l'enjeu d'avenir qu'est l'agriculture
on restera la variable d'ajustement des autres politiques

agrimax

Bruxelles peut bien supprimer toutes les aides direct du moment que l'on vend nos céréales 350 euros/tonnes.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires