Bruxelles réduit ses subventions agricoles à la Grèce, accusée de fraude

Bruxelles réduit ses subventions agricoles à la Grèce,  accusée de fraude

La Commission européenne a décidé de réduire de quelque 17 millions d'euros les subventions agricoles destinées à la Grèce en 2014, à l'issue d'un audit ayant mis en évidence de possibles fraudes de la part des agriculteurs grecs.

En dépit de "progrès considérables", le pays n'a pas réussi à mettre en conformité avec les règles européennes son système de calculs des parcelles agricoles éligibles aux subventions de la Politique agricole commune (PAC), a expliqué la Commission. Cela a été confirmé par "un audit mené en novembre 2014", a-t-elle précisé.

Pour éviter que de nouvelles aides indues soient versées, la Commission indique donc avoir opté "pour la première fois pour une mesure de précaution". "C'est la première fois que la Commission use de cette nouvelle option de gestion budgétaire, mais il est très important que les règles soient respectées", a relevé le commissaire à l'Agriculture, Phil Hogan, dans un communiqué.

La Commission s'était engagée en mars à redoubler de vigilance sur le bien-fondé des aides agricoles versées aux Etats, après une nouvelle mise en cause de la fiabilité de sa gestion par la Cour des comptes européenne. Jusque-là, elle sévissait a posteriori, et nombre d'Etats se sont vus réclamer des remboursements assortis de pénalités.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires