Carburants chers : Les actions des agriculteurs risquent de se multiplier

SC

Le secrétaire général de la Fnsea, Dominique Barrau, affirme que les agriculteurs s'impatientent et que les actions vont se multiplier contre la hausse des prix des carburants.

« On a pris acte de l'engagement du ministère à rembourser la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers, ndlr), mais on s'impatiente sur le terrain », analyse M. Barrau, qui réclame «une conférence sur l'impact des charges sur le revenu agricole dès la rentrée».

Le ministère de l'Agriculture a pourtant annoncé, vendredi, la reconduction pour les six premiers mois de 2008 du dispositif de remboursement des taxes sur le carburant professionnel et sur le gaz naturel. Il a également promis la tenue d'une table ronde, dans la seconde quinzaine de juin, avec l'ensemble des responsables professionnels. «On n'a pas de date, on ne connaît pas l'enjeu, ni les gens qu'il y aura autour de la table. On a besoin de savoir », estime Dominique Barrau.

Ce matin, le trafic des trains a été très perturbé après qu'une soixantaine d'agriculteurs-viticulteurs de la région Languedoc-Roussillon aient bloqué l'accès au dépôt d'hydrocarbures de Frontignan, près de Sète, à proximité des voies ferrées. A la mi-journée, ces agriculteurs, qui réclamaient un gazole totalement détaxé, ont été dégagés par les CRS qui ont fait usage de gaz lacrymogènes.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier