Carburants: les agriculteurs peuvent utiliser du fioul domestique pour les tracteurs

Carburants: les agriculteurs peuvent utiliser du fioul domestique pour les tracteurs

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a obtenu une dérogation pour que les agriculteurs puissent utiliser du fioul domestique pour leurs tracteurs alors que les protestations menées contre le projet de loi travail ont provoqué une pénurie de carburant.

"Stéphane Le Foll a saisi le secrétaire d'Etat chargé du budget Christian Eckert afin de mettre en place une dérogation pour les agriculteurs permettant (...) d'utiliser le fioul domestique (FOD) au lieu du gazole non routier (GNR) pour l'approvisionnement de leurs tracteurs dans le cadre des travaux agricoles ou forestiers", selon un communiqué du ministère. Cette décision d'application immédiate est en vigueur jusqu'au lundi 30 mai 2016 à minuit, selon le texte. Compte tenu des actuelles difficultés d'approvisionnement, le ministre s'est déclaré "soucieux de permettre aux agriculteurs de limiter autant que possible les conséquences négatives sur leur activité".Mercredi, la FNSEA, le principal syndicat agricole, avait demandé au gouvernement que les agriculteurs puissent s'approvisionner prioritairement en carburant, afin de préserver leur activité, face au blocages de sites pétroliers dans le cadre de la contestation du projet de loi travail.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 16

CAMARJE

Tout ceci est déroutant. Voir des agriculteurs entrainés dans un systême incroyablement fou et qui ne peuvent plus sans sortir. Le plus drôle c'est qu'on leur fait croire qu'il n'y a pas d'autres solutions (l'agro-buisness, les syndicats...). De l'autre coté les consommateurs qui devraient être nourris par les agriculteurs mais qui se sentent empoisonnés (a bas côuts bien sur). On peut dire que le contrat moral est rompu. Les consommateurs sont ils prêt a payer plus un produit de qualité (gustative, contenant des nutriments, cultivés avec respect, de l'homme de la nature de l'outil de production)?...
Les uns montrent les autres du doigt, ils coûtent a la société 800 a 2000€ de Ha pour dépolluer l'eau (rien que pour la partie agricole) les primes agricoles PAC. Les autres sont coincés. Ils sont devenus des employés des usines agroalimentaires. Ils se sont laissés déposséder de leurs outils de production (les coop, qui n'ont plus que le nom de coop).
Regardez dans le Jura les fruitières?
Paysans, retrouvez votre esprit créatif, inventif. Levez la tête de votre labeur, ouvrez votre esprit. La solution est elle celle qu'on veut vous faire prendre? A t elle prouver son efficacité dans le monde d'aujourd'hui? Etes vous prêt a tuer votre terre votre outil de travail pour le profit de quelques uns?
Voulez vous vivre de votre travail ou de subventions?
Souhaitez vous être un chef d'entreprise ou rester salarié en prenant tous les risques?
REVEIL.
Pour changer quelques choses, ne faut il pas commencer par ce qui dépend de nous? En l'occurrence on peut se changer soi !...

ddx

a @@révolté, tu as tout a fait raison ds ce que tu dis; mais dans ton commentaire tu ne vois que le mauvais coté des choses
malgré tout ça, moi je ne changerai jamais de métier car j aime ce que je fais
et dans tout les métiers il y a des contraintes, l important c est d aimer ce que l on fais!

@@revolté

mais j'ai été heureux et fier de travailler bcp et puis j'ai senti le vent tourné tres tot , je le vois encore cette année quand je decrivais les pucerons , le botritys l'exces d'eau , mon frere est encore paysan je l'aide le plus souvent que je peux evidemment , mais je ne devrais pas , son metier devrait lui permettre de payer un salarié il y a largement la place ( d'autant qu on a 5 millions de chomeurs)
je suis triste pour lui alors je l'aide , mais bon comment supporter encore une année comme ca , des cultures pas payées, pas de vrai systeme d'assurance, des investissements importants , quand je vois son maïs sous l'eau pour surement encore 3 jours bon sang ca me prends aux tripes, quele metier supporte ca ? les intrants n ont pas baissés les cours ont chuté dramatiquement , la meteo est plus capricieuse que jamais , les pieces detachées sont hors de prix , tu sors un pulvé c'est a moitie si tu te prends pas un coup de fusil , tu moissones a 22h30 si jamais tu mets un peu de poussiere sur le bbq t bon pour la patrouille de gendarmerie , des normes des normes , des paperasses, des reglementations qui bougent sans cesse ...mais bon sang quand est ce que la goutte va faire deborder le vase

brebio

tous dans la rue en février et 30% d'immatriculation en + en Avril c'est les marchands de matériel qui ce frottent les mains et les mauvais gestionnaires qui manifestent

numéro6

@@revolté
tu es heureux du choix que tu as fais et c'est tant mieux.On peux aussi etre heureux de travailler 70 à 80 heures par semaine quant on est chef d'entreprise.Le bonheur n'a pas qu'une seule définition et ne doit pas se réduire à moins j'en fais et plus je suis heureux.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires