Centrale d'achat Auchan-Casino-Système U: la FNSEA inquiète pour les producteurs

AFP

Centrale d'achat Auchan-Casino-Système U: la FNSEA inquiète pour les producteurs

La FNSEA s'est inquiétée mercredi de l'alliance en préparation entre Auchan, Casino et Système U pour regrouper certains achats, estimant que les producteurs en seraient les "victimes collatérales".

"De nouveau les enseignes françaises rebattent les cartes dans le match international où le commerce électronique ne cesse de progresser. Ne nous trompons pas, dans la chaîne alimentaire, quand les maillons forts deviennent encore plus forts, les producteurs en sont toujours les victimes collatérales", assure le syndicat agricole dans un communiqué.

Si les trois enseignes précisent que ce partenariat ne concernera pas les produits frais traditionnels, ni les produits de marque nationale des PME ou des entreprises de taille intermédiaire (ETI), cela ne convainc pas les agriculteurs. "Quelles que soient les bonnes intentions affichées par les protagonistes, la FNSEA reste extrêmement vigilante sur les conséquences de ce nouveau rapport de forces pour les producteurs". "D'autant que cette alliance a un caractère inédit pour les parts de marché qu'elle représente (32,6%) et le nombre d'acteurs qu'elle regroupe", assure le syndicat.

"Depuis les premiers regroupements de centrales d'achats, la FNSEA ne cesse d'alerter sur les dangers qu'ils représentent", car "l'expérience nous montre que ces mouvements ne sont jamais neutres pour les agriculteurs". Sur l'insistance de la FNSEA, l'Autorité de la Concurrence a rendu en 2015 un avis motivé "pour pointer du doigt la destruction de valeur à chaque étage de la chaîne alimentaire, consécutive à ce type de concentration", rappelle le syndicat.

Aussi le syndicat agricole demande à la présidente de l'Autorité, Isabelle De Silva, de "statuer au plus vite sur la légalité de cette opération, pour veiller à l'absence d'abus de position dominante, et pour s'assurer que cette concentration à l'international ne permette pas de contourner nos lois françaises". La FNSEA met tous ses espoirs dans la future loi Alimentation, issue des Etats généraux de l'Alimentation, pour "rééquilibrer les relations commerciales dans notre pays".

Sur le même sujet

Commentaires 4

GR26

ferme de 1000 vaches, au moins une différence, il reste plusieurs associés, et ça leur permet peut être d'etre moins seuls en cas de coup dur, et de se libérer plus facilement , après question de regrouper autant d'animaux, écologiquement, reste à voir!

Chable0065

Autorite de la concurrence, reveil toi!!

viande

Quelle différence entre plusieurs GMS qui s'associent et les exploitants qui s'associent ( type ferme des1000 vaches )? à part faire des économies d'échelle ; et toujours de moins en moins de travailleurs .

DIGUE3942

il y a de quoi être inquiet.....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires