Céréales françaises : Les stocks de blé et de maïs seront élevés

SC

Alors que la demande mondiale n'a jamais été aussi forte, la France est l'un des rares pays à terminer la saison avec des stocks de céréales en hausse et ce, dans un contexte de récolte qui s'annonce abondante au niveau européen, voire mondial.

Selon l'Office français des grandes cultures (Onigc), nous devrions terminer la saison avec un stock de blé évalué à 3,1 millions de tonnes, soit 23% de plus que l'an passé. Le stock de maïs devrait, lui aussi, approcher les trois millions de tonnes (2,8 Mt selon l'Onigc).

Les raisons de cette situation atypique ? «Une campagne d'exportation moins fructueuse que l'an passé » analyse l'Onigc. Car si l'Union européenne, dans son ensemble, réalise un score honorable, les ventes de blé français vers l'Algérie et l'Égypte sont beaucoup moins importantes que l'année dernière et la progression des tonnages embarqués vers le Maroc ne compense pas les pertes enregistrées vers les autres destinations.

Des difficultés liées d'abord à la chute du dollar, fortement pénalisante pour les exportations ; à l'envolée des coûts de fret et à des importations record dans l'Union Européenne (notamment en Espagne) de maïs sud-américains plus compétitifs que les maïs français. Certains mettent également en cause la moindre qualité meunière des blés 2007 et une alimentation irrégulière du marché physique.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires