Céréales : L'Ukraine limite ses exportations jusqu'à fin 2010

SC d'après AFP

Après la Russie, l'Ukraine décide d'imposer des quotas à l'exportation de ses céréales. 3 millions de tonnes seulement pourront quitter les ports ukrainiens les trois prochains mois, contre plus de 7 l'an passé.

Le gouvernement ukrainien a décidé de limiter la vente de céréales à 2 millions de tonnes de maïs, 500.000 tonnes et blé et 500.000 tonnes d'orge. Une mesure qui, selon Artem Petrenko, porte-parole du gouvernement, restera en vigueur jusqu'à la fin de l'année.

Entre octobre et décembre 2009, l'Ukraine avait exporté 3,26 millions de tonnes de blé, 1,54 millions de tonnes d'orge et 2,42 millions de tonne de maïs, selon l'agence ukrainienne d'analyse du secteur agricole Proagro. Soit 7,22 Mt de céréales.

L'Ukraine, premier fournisseur mondial d'orge et sixième de blé, a été frappée cet été par une canicule, qui a provoqué une baisse des prévisions de récolte céréalière à 39 millions de tonnes contre 46 millions de tonnes en 2009.

La décision du gouvernement ukrainien a été aussitôt critiquée par l'Association céréalière ukrainienne, qui réunit plusieurs dizaines de producteurs et négociants de céréales. L'introduction de quotas risque de « paralyser totalement le marché des céréales », avertit cette association

Kiev avait promis en août d'introduire des quotas à l'exportation de céréales, puis avait ajourné cette décision à plusieurs reprises. Le ministère ukrainien de la Politique agraire avait initialement proposé de permettre l'exportation de 2,5 millions de tonnes d'orge et de blé entre septembre et fin décembre, s'ajoutant au million de tonnes de céréales se trouvant alors déjà dans les ports ukrainiens.

La Russie, également touchée par la sécheresse, a pour sa part imposé un embargo total sur ses exportations de céréales à partir du 15 août et jusqu'à, au moins, l'été 2011, provoquant une flambée des prix sur les marchés mondiaux.


Publié par SC d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier