Céréales : Le pari réussi d'une filière de proximité

Dossier réalisé par Arnaud Carpon

Céréales : Le pari réussi d'une filière de proximité

Elodie Aubert, installée depuis 2007 à Saint-Vivien-de-Médoc, cultive 39 ha en production biologique, transforme ses céréales en farine puis en pains qu'elle commercialise en direct.

La rédaction du JA Mag l'avait rencontrée en avril 2008 (JA Mag n° 637). Installée à Saint-Vivien-de-Médoc, Elodie Aubert sétait installée sur 20 ha un an plus tôt et avait développé une filière courte pour valoriser son blé labellisé biologique. Elle avait investi dans un fournil complet pour fabriquer elle-même du pain issu de sa production. Côté commercialisation, elle était présente sur les marchés locaux et fournissait régulièrement des associations pour le maintien d'une agriculture paysanne de l'agglomération bordelaise. De la semence de blé à la baguette de pain, les produits d'Elodie ne parcourent pas plus de 40 kilomètres : une filière courte par excellence !

Depuis ce reportage, la jeune agricultrice a passé la vitesse supérieure. Ayant repris 19 ha de terres actuellement en reconversion, elle a investi dans un moulin qui lui permet de moudre l'intégralité de ses céréales (blé et seigle) et de gérer ainsi sa filière de A à Z. Outre ses pains qu'elle continue de vendre en direct, elle propose désormais de la farine biologique. Elodie écoule ainsi 300 kg sur les marchés locaux et fournit également trois boulangeries. Et les projets ne manquent pas : « développer la production de farine, trouver de nouveaux débouchés, notamment en épiceries fines, et surtout embaucher un salarié pour pouvoir consacrer du temps à la communication. »

Source Ja Mag Novembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires