Céréales : Les cours du blé fléchissent

SC d'après Agritel

Après la hausse de ces jours derniers, les cours du blé (récolte 2010) entament un recul sur un marché marqué par l'actualité de la Mer Noire, mais aussi de l'Europe du Nord et de l'Est.

La baisse des cours du blé a commencé sur le marché européen qui suit le mouvement de celui de Chicago. En blé récolte 2010 les cours reculent sur le physique à 207 €/t en base juillet rendu Rouen en qualité standard pour des livraisons septembre (contre 214 €/t hier). «Dans ce marché où la psychologie joue beaucoup, l'absence de nouveaux éléments haussiers d'envergure ne permet plus à la bulle de s'auto-alimenter» explique Agritel dans son analyse quotidienne sur Pleinchamp.com.*

Le dernier événement en date - l'annonce du gouvernement ukrainien de la mise en place de quotas à l'export - n'a guère eu d'influence sur les cours. A noter que la proposition du premier ministre ukrainien a d'ailleurs été reportée au 24 août. Cette réduction de moitié des exportations de ce pays éclaircirait davantage les perspectives pour les autres exportateurs.


Moissons délicates en Europe du Nord et de l'Est

Face à l'absence de la Russie et potentiellement de l'Ukraine sur la scène export, l'Égypte essaye de diversifier ses sources d'approvisionnement. Le pays vient de lever la contrainte d'un chargement sur un seul port des bateaux et l'Argentine pourrait s'ajouter à la liste des concurrents aux appels d'offres égyptiens.

Autre source d'inquiétude : la situation délicate sur le marché européen avec la poursuite des précipitations abondantes sur l'Allemagne, la Pologne et les Pays-Scandinaves qui devrait réduire la récolte de blé meuniers dans ces pays. Les récoltes ne sont pas terminées et la pluie pourrait également nuire à la qualité des blés, handicap important sur la scène export. Une situation qui, selon Agritel, pourrait profiter à la très bonne qualité des blés français engrangés cette année.

Les pluies importantes sur la Russie pèsent en revanche sur les cours. En effet, cela devrait permettre une amélioration des conditions de semis des cultures d'hiver dans les prochains jours.

 

*Suivez quotidiennement les cours des céréales et les avis d'experts sur le « Service Expert grandes gultures de Pleinchamp.com ».

Publié par SC d'après Agritel

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier