Céréales : Les stocks de blé s'allégent

En cette fin de campagne, la baisse de l'euro face au dollar dope les exportations françaises de céréales. Les blés, en particulier, profitent d'un gain de compétitivité sur le marché mondial, en raison de l'évolution des taux de change.

FranceAgriMer revoit à la baisse le stock de report de blé tendre pour la fin de la campagne 2009/2010. Les stocks de blé, désormais évalués à 2,7 Mt (millions de tonnes), s'allègent de 800 000 tonnes par rapport au mois dernier avec des débouchés révisés à la hausse sur tous les marchés, selon FranceAgriMer.

Les utilisations intérieures sont portées à 15,6 Mt (+ 370 kt par rapport au mois dernier), les ventes sur l'Union européenne (6,85 Mt) grimpent de 150 kt en raison d'un bon courant d'affaires avec la Belgique et les exportations sur pays tiers sont désormais évaluées à 9,5 Mt de grains (+ 300 kt).

Au 7 mai, les embarquements de blé tendre au départ de la France s'élevaient à 8,3 Mt. Principales destinations : l'Algérie (2,7 Mt), l'Égypte (1,4 Mt) et le Maroc (1 Mt). A noter aussi les belles performances sur le Yemen : près de 560 000 tonnes à ce jour. Si les prévisions se confirment, la France devrait de nouveau occuper la place de deuxième exportateur mondial de blés derrière les États-unis, comme en 2008/09, estime FranceAgriMer.

Malgré une amélioration des perspectives de ventes de maïs et d'orge, les bilans restent lourds pour ces deux céréales.

Source d'après FranceAgriMer

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires