Céréaliers : L'OPG veut créer un mouvement européen

L'Organisation des Producteurs de Grains (OPG), mécontents du prix des céréales, annonce vouloir créer un mouvement européen à l'instar de celui des producteurs de lait.

« Du blé à un prix juste et équitable... comme le lait », réclame dans un communiqué l'OPG, branche spécialisée du syndicat minoritaire, Coordination rurale. L'OPG a souligné qu'après la flambée des prix en 2007, le blé se vend actuellement à 120 euros la tonne, un tarif inférieur, selon elle, à celui d'il y a 30 ans. En conséquence, le syndicat réclame un prix d'environ 400 euros la tonne.

L'OPG appelle à la création d'un mouvement à l'image de la fédération européenne des producteurs laitiers (l'European Milk Board, EMB). En septembre, les agriculteurs français membres de l'EMB avaient appelé à une grève des livraisons à Paris pour attirer l'attention des pouvoirs publics sur le niveau historiquement bas des cours du lait. Ce mouvement avait ensuite été suivi par des producteurs de lait d'autres pays européens.

Parmi les éleveurs français à l'origine du mouvement figurait l'Organisation des producteurs de lait (OPL), une autre branche de la Coordination rurale.


Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier