Chambre d'agriculture de la Mayenne : l'accompagnement des jeunes agriculteurs, après leur installation, participe à la réussite de leur p

Hélène GERMON

Lors de l'installation, les jeunes agriculteurs mettent en place leur système de production. Ces années sont essentielles dans la réussite de l'entreprise.

Un suivi post-installation

Pour réussir la mise en place de son système de production et s'adapter, il est important de s'extraire de temps à autre de l'activité quotidienne et d'échanger avec d'autres agriculteurs ou avec des conseillers. C'est pour ces raisons que les responsables professionnels agricoles de la Mayenne ont instauré un suivi post-installation pour toute installation aidée. Il donne à chacun la possibilité de s'autoanalyser, de détecter tout dérapage, explorer les améliorations techniques et économiques, il permet enfin de réfléchir aux évolutions du contexte et d'anticiper sur la conduite de l'entreprise.

Le suivi est réalisé avec des conseillers de la Chambre d'Agriculture au cours des quatre premières années suivant l'installation sous 2 modalités :
• Un stage collectif de 6 jours permet d'échanger avec d'autres jeunes agriculteurs du secteur et des intervenants sur la mise en oeuvre de l'installation et les résultats économiques obtenus et sur des thèmes choisis avec le groupe. Parmi les sujets abordés : alimentation du troupeau, soins vétérinaires, organisation du travail, gestion administrative…Dans certains cas, le groupe constitué choisit de poursuivre les actions de formation au-delà du suivi.
• Pour compléter cet échange collectif, un suivi individuel est réalisé par le conseiller d'entreprise du secteur pendant 3 ans à raison d'une visite par an. La visite est un moment privilégié sur l'exploitation pour faire le point et évoquer les éventuels problèmes rencontrés ou les prochains défis du jeune installé. Un plan d'action est élaboré en fonction des préoccupations (difficultés de trésorerie, dépassement d'investissement, cohérence d'un atelier…). Une des visites peut être réalisée par un conseiller spécialisé suivant les besoins exprimés par le jeune agriculteur.

En 2007, ce sont ainsi près de 450 jeunes agriculteurs qui ont été accompagnés dans leur projet par une trentaine de conseillers de la Chambre d'Agriculture.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier