changes : Boom de l'excédent commercial agroalimentaire

L'excédent français dans les échanges agroalimentaires s'est encore amélioré en novembre, grâce à une forte hausse des exportations de céréales et des vins et spiritueux.

En novembre, l'excédent agroalimentaire atteint 1,04 milliard d'euros (+80,3% sur un an) grâce notamment à l'exportation record de céréales vers les pays tiers (hors Europe), précise Agreste Conjoncture, service statistique du ministère de l'agriculture.

Le montant des exportations françaises de céréales a presque triplé vers les pays tiers, atteignant 483 millions d'euros, contre 167 millions en novembre 2010. Les exportations de blé tendre enregistrent une très forte poussée, en particulier vers le Maghreb et l'Égypte. A un moindre niveau, la demande a été forte pour le maïs semences (Allemagne), l'orge (Allemagne, Pays-Bas, Hong-Kong), les pommes de terre (Espagne, Italie, Portugal), les tomates (Allemagne, Pologne, Royaume-Uni, Belgique) et les noix, ainsi que les bananes. La hausse des sorties de bovins est plus limitée.

Les vins et spiritueux affichent aussi un de leurs meilleurs résultats depuis janvier 2007, avant la crise. Les exportations ont été portées par le champagne (États-Unis +40%), le Bordeaux (Asie +165%), le Bourgogne (Royaume-Uni, États-Unis, Japon: +53%)et le cognac (Singapour, Chine: +69%).

L'excédent cumulé sur les onze premiers mois de l'année 2010 dépasse 7,1 milliards d'euros, en hausse de 2,3 milliards d'euros par rapport aux onze premiers mois de 2009, soit une hausse de 46,4% sur un an. « Plus des neuf dixièmes de cette amélioration sont dus à la progression de l'excédent avec les pays tiers, qui concerne pour les trois quarts les produits transformés », explique Agreste.

Source Agreste Conjoncture

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier