Chine - Grandes manœuvres au sein des sociétés publiques agricoles

Credit-Agricole- Sa - Service Agriculture et Agroalimentaire

Chine - Grandes manœuvres au sein des sociétés publiques agricoles

Cofco veut créer, à partir de ses activités chinoises dans les grains et des sociétés de négoce international que le groupe a rachetées en 2014 (Nidera, Noble Agriculture), une société d’agrobusiness Internationale appelée Cofco International. Celle-ci serait montée en Partenariat avec China Investment Corp. Deux sociétés d’état chinoises, Bright Food Group et Shanghai Liangyou Group, ont annoncé leur fusion, qui créera un des plus grands groupes agroalimentaires du pays.

Deux sociétés d’état chinoises, Bright Food Group et Shanghai Liangyou Group, ont annoncé leur fusion, qui créera un des plus grands groupes agroalimentaires du pays.

Commentaire

Le groupe public China National Cereals, Oils and Foodstuffs Import and Export Corporation (COFCO) veut prendre un nouveau tournant. La plus grande société agroalimentaire chinoise, initialement chargée dans les années 1950 du commerce extérieur agricole, a un chiffre d’affaires d’environ 60 GUSD. Elle est active aussi bien dans les grains que dans les produits de consommation de marque, et est diversifiée dans l’immobilier et la finance. Elle veut maintenant, avec l’appui du gouvernement, devenir plus internationale et s’inscrire parmi les grandes sociétés de négoce mondiales, comme Cargill, ADM, Bunge et Dreyfus. Ceci doit déboucher sur une introduction en bourse. Un des objectifs est de démultiplier les moyens d’actions chinois en matière d’approvisionnement alimentaire.

Avec l’appui du fonds souverain CIC, qui investit les réserves de change de la Chine et prendrait 20 % de l’ensemble Cofco International, celui-ci disposera de moyens financiers Considérables. Cofco veut vendre certains actifs et en rassembler d’autres, en particulier Nidera et Noble Agri. Cependant, la création d’un nouveau négociant international nécessite un savoir-faire allant très au-delà de l’import-export.

Cofco a du reste recruté un responsable issu d’ADM pour le nouvel ensemble. Cofco avait été sélectionnée en 2014 parmi les 6 groupes publics chinois que le gouvernement voulait réformer, via des fusions, des partenariats et l’ouverture à des investisseurs privés. C’était le seul groupe agro-alimentaire dans ce cas. Mais le mouvement existe aussi au niveau régional en Chine, comme le montre la fusion de Bright Food Group et Shanghai Liangyou Group qui appartiennent tous deux à la municipalité de Shanghai : celle-ci a adopté une politique similaire à celle du gouvernement national, vis à vis de ses actifs industriels et commerciaux. Comme Cofco, le groupe sera actif dans les grains, les oléagineux et les produits de consommation, avec un chiffre d’affaires d’environ 20 GUSD.

Source : Prisme - note conjoncture Agriculture et Agroalimentaire - n° 09 - Juin 2015

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier