Cinq cents agriculteurs et une centaine de tracteurs dans les rues d'Orléans

Cinq cents agriculteurs et une centaine de tracteurs dans les rues d'Orléans
© FDSEA du Loiret

Quelque 500 agriculteurs, selon la police et les organisateurs, ont manifesté mercredi matin à Orléans, où ils sont entrés au volant d'une centaine de tracteurs, pour dénoncer la complexité administrative.

Les manifestants ont déversé 150 tonnes de pommes de terre et d'oignons devant la cité administrative et ont également semé sur 200 mètres une "prairie permanente" dans une grande artère avoisinante, la rue du Faubourg-Bannier. "Cette manifestation veut montrer le ras-le-bol des agriculteurs face à la lourdeur de l'administration car les règlements changent tous les matins", a déclaré Jean Daudin, président de la FDSEA du Loiret. "Nous sommes dans l'incertitude la plus totale (face aux règles de l'administration, ndlr). Nous sommes écoeurés, dégoûtés. Tous ces problèmes, ajoutés à la crise économique actuelle, font que nous ne nous en sortons plus", a affirmé le dirigeant syndical.
"Face à l'amateurisme récurrent du ministère de l'Agriculture concernant la mise en place de la politique agricole commune (carte IGN fausse, interprétation de la loi aléatoire...), mais aussi face à des mesures coercitives en préparation comme +l'arrêté pollution air+ qui interdirait tous travaux agricoles en cas de pollution atmosphérique", cette manifestation a pour objet "d'exprimer le ras-le-bol de notre profession, toutes productions confondues. Le mot d'ordre est le suivant: +l'Etat nous prend en otage, prenons en otage l'Etat+", indiquait le tract du syndicat annonçant ce rassemblement.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 9

CHABLE533

Il y a une solution simple pour ne plus subir cette réforme de la PAC :
- refuser les aides mais peut être est ce moins simple dans les régions céréalières.
- passer à l'agriculture bio et ne pas être soumis au verdissement.
Certes cette réforme n'est pas parfaite mais part d'un bon principe plus d'équité entre les agriculteurs. Je rappelle pour ceux qui ont la mémoire courte que l'usine à gaz DPU est bien l'oeuvre du syndicalisme majoritaire.
Si il y a 10 ans nous avions opté pour un système plus juste comme les allemands l'avaient fait nous ne serions pas dans l'impasse de 2015 donc arrêtons de pleurer. Quant à la paperasse elle est l'apanage des pays riches et ce n'est pas différent des pays anglo-saxons ou même de l'Allemagne. Si certains sont tentés par l'aventure Russe où ailleurs qu'ils se lancent cela laissera de la place à de nouveaux agriculteurs qui eux trouveront que notre pays n'est pas si mal que cela.
Bonne déclaration à tous...

stef42

Vous vous dites écoeurés, que la vie n'a plus de sens, qu'elle n'a aucun intérêt, etc. Je suis à la limite du fou rire.
Pour ma part je suis installée sur 9ha avec une quarantaine de chèvres. Je touchais jusqu'à cette année autour de 2000 euros d'aides Pac toutes confondues. La nouvelle application me permettra de toucher un peu plus et cela ne sera, à mon sens, pas volé.
En effet, je vis de la vente de ma production, c'est pas mal de boulot d'autant que je suis seule à bosser sur la ferme.
Je pourrais trouver des millions de faits pour me plaindre, comme la lourdeur administrative mais l'agriculture n'est pas la seule filière impactée par ce phénomène, bien au contraire.
Tant que les paysans ne retrouveront pas la fièreté de produire une alimentation de qualité, produite de façon saine, celle-là même qui fait que l'on reçoit les félicitations et remerciements des consommateurs, et bien ces mêmes paysans continuerons à passer leur temps à pleurnicher sur les lourdeurs administratives et à subir les contraintes imposées par un système qu'ils cautionnent, plutôt que de comprendre pourquoi ils ne s'en sortent plus comme ils disent.
Bref, il y aurait tant à dire sur ce système et ceux qui le font. Mais il est nettement plus intelligent à mon sens de retrouver de la cohérence dans nos façons de produire (pour qui, pour quoi, comment?), nous avons aujourd'hui tous les outils pour comprendre, analyser et agir.
Soyons heureux, notre société, aussi pourrie que vous imagez qu'elle est, nous permet encore de nous épanouir si nous ne la subissons pas.
PS: je suis militante et considère aussi qu'il est important de faire savoir au gouvernement et à la société lorsque quelque chose ne tourne pas rond, mais essayons de voir le long terme et l'interêt général plutôt que notre simple popote.

duracuire

la déclaration pac 2015 est une usine a gaz d'une complexité insupportable ! les syndicats quels qu'ils soient ont fermés les yeux sur le sujet et nos dirigeants en ont profités pour en mettre une bonne couche ,ce que perd un céréalier ne va meme pas a un éleveur ou que bien peu !!!!ou passe le reste ? a payer des bureaucrates tous autant incapables de transcrire les directives de l'Europe largement compliquées par notre ministére !il faut maintenant acheter la conception de notre dossier pac sans meme avoir la garantie qu'il est bien fait ....merci la France ,ses politiques,ses chambres d'agricultures ,DDT et autres syndicats
Soyons solidaire entre nous lors des controles qui vont pleuvoir comme des pluies acides cet été! il faut encadrer de très prés les contrôleurs .....ne restons pas seul face a ces personnes insidieusement formées pour nous plumer encore plus ,prenons 1 ou 2 voisins ,collègues amis pour etre soutenu dans ce moment la sinon il risque fort d'y avoir de la casse
a trop chercher ....on finit toujours par trouver

ahlalala

comptons ensemble stephane le foll est le "combientieme" ministre a avoir reussit la simplification annoncé ? bravo un de plus et merci .
telepac etant peu accessibles car occupé par les administratifs , rassurez vous paysans vous pourrez faire vos declarations PAC a l'heure du repas , et toute la nuit ( enfin a partir de 16h30) , et meme week end et jour feriés

dob

C'est bien le monde agricole qui s'est laissé embarqué dans cette histoire... il a sa part de responsabilité.
Quand aux orléanais : la complexité de leur rotation et de leur parcellaire leur donne largement le temps d'éplucher toutes les notices et de se payer des conseils stratégiques (et fiscaux?).
Il n'ont que ça à faire de l'hiver. Ils abusent un peu.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier