circuits courts : cultivons les valeurs ajoutées de notre territoire

Rozenn Le Guellec

circuits courts : cultivons les valeurs ajoutées de notre territoire

De nombreuses animations et témoignages sont réalisés pour mettre en avant les circuits courts et les filières de qualité du territoire : cidres et fromages de Normandie.

La filière cidricole de A à Z très présente sur le territoire : chaque visiteur peut déambuler du verger au bar à cidre en passant par une exposition de matériels cidricoles de la Cuma des vergers de Cambremer avec une démonstration en situation réelle de pasteurisation et d’embouteillage de jus de pommes chaque jour.
Les producteurs du cru de Cambremer sont présents pour la dégustation et la vente de leurs produits. L’occasion aussi de découvrir la diversité des cidres et poirés de Normandie avec un œnologue de la Chambre Régionale d’Agriculture pour apprendre à mieux les apprécier avec à la clé une animation avec les fromages AOC de Normandie.  L’occasion de montrer la plus-value pour les agriculteurs du territoire tout en respectant un cahier des charges.
En permanence, des experts « circuits courts » sont présents pour répondre aux personnes qui souhaitent se lancer en circuits courts : comment faire ? Quels marchés ? Quelles possibilités de formations ? Quelle règlementation ? " Des conseillers experts en circuits-courts en agriculture conventionnelle et biologique répondent à vos questions.
Chaque jour, des temps forts ponctués de témoignages d’agriculteurs, d’associations sont prévus pour faire part de leur expériences dans la commercialisation, la logistique et l’approvisionnement en restauration collective.
De plus, conformément aux objectifs du salon, le visiteur se restaurera chaque jour avec exclusivement les produits fermiers que mettra en œuvre l’association local et facile en association avec les producteurs locaux.

Retrouvez les animations au Salon aux champs les 30 et 31 août à Lisieux
http://www.salonauxchamps.cuma.fr/

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier