Climat : La Fnsea réclame une exonération de la taxe carbone

SC

La Fnsea demande que les agriculteurs soient exonérés de la taxe carbone, estimant que trop de charges pèsent déjà sur la profession.

« Nous n'allons pas sacrifier une part de l'économie agricole au nom de la taxe carbone», a affirmé Jean-Michel Lemétayer, président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles. S'il dit comprendre la problématique du réchauffement climatique, le président de la Fnsea estime que l'on ne peut pas, encore, charger la profession agricole. « Cette taxe carbone va carboniser nos productions sous serre », grosses consommatrices d'énergie, clame-t-il.

La taxe carbone, ou « contribution climat énergie », que le gouvernement souhaite appliquer dès 2010, vise à inciter entreprises, administrations et particuliers à consommer moins d'énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon), notamment dans les transports et le chauffage, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Pour le président de la Fnsea, «on ne peut pas imaginer taxer lourdement la production sous serre et laisser entrer librement des produits concurrents, venus de pays où cette taxe ne s'appliquerait pas». C'est pourquoi la Fnsea demande que le monde agricole soit exonéré de cette taxe.

Autre requête : qu'une partie du montant du futur emprunt national soit utilisée pour soutenir les investissements agricoles. M. Lemétayer rencontrera, dans cet objectif, la commission Juppé / Rocard.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier