Collecte et recyclage des déchets d'agro fourniture : nouvel accord-cadre

ADIVALOR Société

Collecte et recyclage des déchets d'agro fourniture : nouvel accord-cadre

Marc Mortureux, Directeur général de la prévention des risques au MEEM, et Rémi Haquin, Président d'A.D.I.VALOR, ont signé le 6 juillet un nouvel accord-cadre pour la période 2016-2020.Ce troisième accord conforte le succès de l'organisation volontaire de collecte et valorisation des déchets d'agro fourniture (principalement plastiques et emballages usagés), mise en place depuis 2001 par l'interprofession agricole

Collecte et recyclage des déchets d'agro fourniture : nouvel accord-cadre

Objectifs 2011-2015 atteints

Les objectifs fixés par le précédent accord-cadre ont été atteints voire dépassés :
> le taux moyen de collecte (1) des plastiques et emballages usagés est estimé pour 2015 à 61%; il dépasse les 80% pour les programmes de collecte les plus anciens,
> grâce au tri à la ferme, 92% des plastiques et emballages collectés ont été recyclés,
> le taux moyen de recyclage (2) des plastiques et emballages usagés est estimé, pour 2015, à 56% et il dépasse 80% pour certains programmes,
> depuis 2001, 10.900 tonnes de produits phytopharmaceutiques non utilisables (PPNU) ont été éliminées.
(1) tx de collecte = quantité de déchets collectés / quantité de déchets produits
(2) tx de recyclage = quantité de déchets recyclés / quantité de déchets produits

Collecte et recyclage des déchets d'agro fourniture : nouvel accord-cadre

Des objectifs ambitieux pour 2020

L'accord-cadre signé le 6 juillet vise, en 2020, un taux de collecte moyen de 78% et un taux de recyclage moyen de 74%.
Les quantités d'emballages et de plastiques collectés devraient atteindre près de 90.000 tonnes en 2020, soit une augmentation de plus de 26% par rapport à 2015.
Le périmètre de collecte continuera à s'étendre : filet paragrêle en arboriculture, équipements de protection individuelle chimique usagés, etc.
Le Ministère s'engage à appuyer et soutenir A.D.I.VALOR et ses partenaires dans les différents actions mises en oeuvre.

Rémi Haquin, Président d'A.D.I.VALOR

Pour Rémi Haquin : "L'agriculture française est exemplaire dans le gestion de ses déchets; ce nouvel accord-cadre est la preuve que les agriculteurs, les distributeurs (coopératives et négoces) et les industriels restent mobilisés pour améliorer ces résultats".

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires