Colza : Une plante qui peut permettre quelques économies

J.-M. A.

Le GVA d'Aurillac-Châtaigneraie a invité ses adhérents à une journée technique sur les économies d'énergies. Cela se passait sur l'exploitation de l'EARL Laumont à Dilhac.

À l'heure où le mot économie est sur toutes les lèvres, le secteur agricole met tout en oeuvre pour sensibiliser ses professionnels. La semaine dernière, le GVA d'Aurillac-Châtaigneraie a donc sollicité une trentaine de ses membres pour une journée technique portant sur le colza. De la graine à la récolte, cette plante crucifère est utile dans la production d'huiles, qu'elles soient alimentaires ou utilisées comme carburant.

Intérêt économique

Sur les terres de l'EARL Laumont, Jean-Philippe Roudaut, technicien de la Chambre d'agriculture, a rappelé certaines bases pour la culture de cette plante. “Le colza, c'est une culture d'août à juillet. Il est conseillé d'utiliser des variétés précoces et peu sensibles aux maladies”. Autre élément, faire le semis entre août et septembre “afin que le colza ait bien le temps de s'implanter. Entre le 25 août et le 5 septembre semble l'idéal”. Sur son exploitation, M. Laumont consacre sept hectares à la culture du colza “et je suis en train de réfléchir pour passer à dix hectares”. Très satisfait de son produit, dont il sort près de 30 % d'huile pour 70 % de tourteaux, M. Laumont s'y retrouve avec quelques astuces personnelles. “Ici, le colza représente un coût de production de 140 euros la tonne, notait Carole Bouscary de la Chambre. Pour l'instant, l'intérêt économique est modeste. Mais à l'avenir, il peut devenir plus important dans un contexte d'augmentation du fioul. La trituration à la ferme présente toutefois d'autres intérêts : production d'énergie renouvelable, garantie non OGM et traçabilité du tourteau produit, augmentation de l'autonomie et de l'indépendance de l'exploitation”.
Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Source union du cantal

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier