Comité sécheresse : La situation des nappes se dégrade

SC

Cet hiver est le plus sec depuis quatre ans et la situation globale des nappes se dégrade. Jean-Louis Borloo lance un appel à la vigilance et à la mesure dans la gestion de l'eau.

« Les critères sont plutôt mauvais et la situation mérite le lancement d'une vraie alerte », a affirmé le ministre Jean-Louis Borloo lors du premier comité sécheresse de l'année. La pluviométrie efficace, celle après évaporation, est inférieure de 25% à la normale et atteint près de 50% dans le sud du bassin parisien, la vallée de la Garonne, les Pyrénées orientales et la Provence.

La situation globale des nappes se dégrade et seules celles du Nord et de l'Est du territoire affichent un état de remplissage satisfaisant. Les nappes de Beauce, de Champigny, de la plaine de Valence et de l'Est lyonnais, qui sont sur des cycles de recharge pluriannuels, poursuivent une baisse amorcée depuis plusieurs années. On peut déjà craindre dans ces régions et dans les départements de l'arc méditerranéen, le déclenchement de mesures de restrictions au cours de l'été prochain.

La situation est « grave mais pas catastrophique », juge le ministre qui demande aux préfets concernés de réunir, dès maintenant, les comités sécheresse locaux. Dans ces zones, il conseille aux agriculteurs de « se montrer précautionneux» et de privilégier les semis de cultures économes en eau.

Le prochain comité se réunira mi-avril. Le suivi quantitatif des réserves aquifères est consultable sur www.eaufrance.fr

Source Ministère de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement Durables

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier