Commerce : Fruits et légumes et produits laitiers payables avec les «tickets resto»

Les fruits et légumes frais et les produits laitiers peuvent désormais être payés en titres restaurants à partir de ce jeudi, selon un décret paru au Journal officiel.

« Je veillerai à ce que ces nouvelles dispositions soient mises en oeuvre rapidement (...) et que les titres restaurant puissent être utilisés par les salariés, de manière plus simple et plus lisible qu'aujourd'hui, auprès notamment de tous les détaillants en fruits et légumes », souligne la ministre de l'Économie Christine Lagarde.

Plus connus sous le nom de « Ticket resto », les titres restaurant étaient réservés lors de leur création (à la fin des années 60) au paiement des seuls repas au restaurant. Ils ont progressivement été étendus à l'achat de préparations alimentaires immédiatement consommables chez les traiteurs, les boulangers, puis en grande surface.

En mars 2010, un premier décret a autorisé l'achat de fruits et de légumes mais uniquement ceux prêts-à-consommer. L'idée étant de respecter la philosophie de départ du titre restaurant : permettre aux salariés qui n'ont pas de cantine de bénéficier d'un vrai repas. Désormais, tous les fruits et légumes frais « épluchés ou à éplucher » et tous les produits laitiers (lait, yaourts, crèmes dessert, fromages blancs, à pâte dure ou à pâte molle) peuvent être payés en titres restaurants.

Les restaurateurs dénoncent cette extension, craignant de perdre cette manne, qui leur a rapporté 4,7 milliards d'euros en 2009, selon la Commission nationale du Titre Restaurant (CNTR). Sur les six premiers mois de 2010, les cafés, brasseries et restaurants ont attiré 63% de ces tickets (en valeur), les grandes surfaces près de 16%, et les bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers et pâtissiers, 21%, selon la CNTR.

En 2006, 70% des « tickets resto » étaient dépensés au restaurant.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier