Menu
PleinchampTV Lettre d'info

Commercialisation : 35% des vins du Val de Loire écoulés en vente directe

SC

Plus du tiers des vins du Val de Loire est écoulé en vente directe, une particularité au sein du vignoble français où cette proportion est généralement deux ou trois fois moindre, selon une étude réalisée avant le salon des Vins de Loire les 6 et 7 février à Angers.

Selon cette première étude économique sur le vignoble du Val de Loire, qui s'étale sur 400 km le long de la Loire entre Nantes et Clermont-Ferrand, la mise sur le marché de la production se fait pour 35% en vente directe, contre moins de 15% pour l'ensemble du vignoble français, et ce essentiellement auprès des particuliers (26,9%).

Cette vente directe, encore plus fortement marqué pour l'Anjou et le Touraine, est un phénomène lié à « l'histoire de la région » et à sa proximité avec Paris et la Bretagne, souligne Pierre Aguilas, président du salon des vins du Val de Loire. « Parce qu'il y a eu une faiblesse du négoce, les producteurs ont pris leurs valises et sont partis vendre eux-mêmes leurs produits », explique M. Aguilas. Autre conséquence de cette situation : la part de la production de ce vignoble sous contrôle coopératif n'est que de 12,5% contre 50% en moyenne en France, note cette étude.

Du Muscadet au Sancerre, le vignoble du Val de Loire s'étend sur cinq régions et 14 départements le long de la Loire, avec une production de quatre millions d'hectolitres par an en moyenne dont plus de la moitié en vins blancs. Les vins d'appellations constituent 75% de la récolte du Val de Loire, troisième région de vins d'appellation en France loin derrière l'Aquitaine mais juste derrière le Languedoc-Roussillon.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires