Commercialisation : Consommer local

Jeunes Agriculteurs de la Dordogne

Les effets de la politique agricole ultralibérale imposée par nos gouvernants se font sentir dans toutes les filières. En supprimant tous les systèmes de régulation des marchés, nos produits français et périgourdins se retrouvent en concurrence directe avec les autres produits mondiaux. Or, les coûts et les conditions de production sont loin d'être les mêmes en France et dans le reste du monde. Les cours mondiaux des produits agricoles ne permettent pas aux agriculteurs français de vivre de leur métier. Producteurs de denrées de qualité, l'exploitant périgourdin se retrouve donc en concurrence avec le boeuf hormoné du Brésil, ou la fraise d'Espagne gorgée de produits phytosanitaires, ou encore avec les fruits et légumes de pays ayant des coûts de main d'oeuvre largement inférieurs aux nôtres.
Face à cette situation critique et cette crise sans précédent que traverse l'agriculture française et périgourdine, une des solutions et orientations soutenue par les Jeunes Agriculteurs de Dordogne est de « consommer local ». Les JA de Dordogne suivent depuis longtemps cette piste de travail. En effet, l'objectif est de vendre nos produits à un prix « équitable », à un prix « gagnant-gagnant » pour le producteur et le consommateur, selon des règles justes où le producteur s'engage à produire de la qualité et de la diversité et où le consommateur s'engage à consommer local. Cette démarche permet aussi l'économie d'énergie. A l'heure où la taxe « carbone » est dans tous les esprits, consommer local évite qu'un gigot d'agneau ait parcouru 20 000 km avant d'arriver dans votre assiette.
Alors mangez français, mangez périgourdin…

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier