Commission européenne : Le rosé français pourra s'appeler « rosé traditionnel »

SC d'après AFP

Le vin rosé français va pouvoir bénéficier d'un étiquetage spécifique de « vin traditionnel » pour le distinguer des produits issus de simples mélanges de rouge et de blanc.

Les représentants des pays de l'UE ont décidé que les producteurs français pourraient utiliser l'étiquetage « rosé traditionnel » sur leur bouteille pour les mettre en valeur par rapport aux rosé par coupage. Cette décision a été adoptée lors d'une réunion concernant une réforme plus large de l'étiquetage et des appellations des vins dans l'Union européenne. Elle devra être confirmé fin avril.

Par ailleurs, La France pourra rendre obligatoire l'inscription de la mention « rosé par coupage » pour les vins issus de mélange, mais seulement pour ceux fabriqués en France. Les rosés coupés fabriqués en Espagne ou dans les pays du Nouveau Monde (Australie, Afrique du Sud etc...) ne seraient pas concernés. Autre concession : les experts européens ont laissé ouverte la possibilité de remplacer l'expression « rosé traditionnel» par une autre mention «valorisante ». L'une des pistes envisagées côté français serait de pouvoir in fine autoriser une étiquette du type « rosé véritable ». Pour cela, Paris devrait toutefois obtenir l'autorisation de la Commission européenne qui entend veiller à ce qu'il n'y ait pas dérive protectionniste ou de discrimination.

« Je souhaite qu'on dise la vérité aux consommateurs. Et la vérité est qu'un vrai vin traditionnel rosé n'est pas la même chose qu'un vin rosé issu d'un coupage, tels que ceux faits par nos concurrents hors d'Europe », a estimé Michel Barnier.

Publié par SC d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier