Commission européenne : Paris réclame un contrôle systématique des produits japonais

La France demande à la Commission européenne d'imposer un « contrôle systématique » sur les importations de produits frais en provenance du Japon aux frontières de l'Union européenne mais juge un embargo « pas fondé à ce stade ».

« La France demande à la Commission européenne un schéma de contrôle européen harmonisé et donc la mise en place de contrôles systématiques sur les produits frais aux frontières de l'Europe », indique le ministère de l'Agriculture qui « souhaite que cette décision soit la plus rapide possible ». Selon des sources proches du dossier, une réunion d'experts nucléaires européens est prévue mercredi à Bruxelles pour évaluer les risques sur la chaîne alimentaire.

La France a déjà mis en place la semaine dernière des contrôles systématiques sur ses importations de produits frais, à savoir principalement les coquillages et le poisson. « Pour l'instant, il y eu zéro importation directe » en France de ce type de produits, compte tenu de la catastrophe que vit le Japon », précise le ministère qui estime qu'un embargo n'est pas fondé à ce stade« .

De son côté, les Etats-Unis ont annoncé mardi qu'ils interdisaient l'importation de certains produits alimentaires japonais. L'agence américaine de l'alimentation et des médicaments (FDA) a émis une alerte concernant le lait, les produits laitiers, les légumes frais et les fruits provenant des préfectures de Fukushima, Ibaraki, Tochigi et Gunma. Aucune de ces denrées ne peut entrer aux Etats-Unis avant d'avoir été déclarée saine.

Quelque 8.800 tonnes de produits agroalimentaires frais et transformés ont été importés du Japon en France en 2010 dont 450 tonnes de produits d'origine animale (poisson, coquillage, alimentation pour les animaux domestiques), le reste étant d'origine végétale (fruits et légumes). La France importe également des graisses et huiles végétales, ou encore des déchets de tabac, des épices, du café du Japon. Par contre, le lait et la viande japonais ne sont pas importés dans l'Union européenne.


Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier