Concours interrégional des éleveurs : Des élevages hors berceau, de qualité supérieure

R. Saint-André

Quatre départements étaient en concours au foirail de la Croix-blanche de Saint-Mamet.

Tous les ans, le concours interrégional des éleveurs se déroule à tour de rôle dans l'un des quatre départements qui composent la petite région sud Massif central : Aveyron, Cantal, Haute-Loire ou Lozère. Le dernier s'est déroulé les 17 et 18 octobre à Saint-Mamet. Un peu plus de 110 animaux sont arrivés dès le vendredi soir sur ce site habitué à recevoir des manifestations de ce genre. Le jugement des sections a eu lieu le samedi matin, tandis qu'on jugeait les championnats et les prix spéciaux l'après-midi. Le dimanche matin, défilé des animaux primés, remise des prix et visite de quelques officiels. L'après-midi, une trentaine de jeunes reproducteurs étaient vendus à l'amiable.

Dix-huit élevages et 110 animaux

“Des journées comme celle-ci permettent de promouvoir à la fois la race charolaise et la qualité des élevages dont les performances génétiques ne se cantonnent pas au berceau de Charolles. Les chiffres démon-trent que l'on se situe plutôt au-dessus de la moyenne nationale”, rappelle Albert Vidal, président du syndicat départemental des éleveurs du Cantal. “Celà nous permet aussi d'aller directement au contact de la clientèle, avec un assez fort potentiel local”, ajoute-t-il. À ses côtés, un autre M. Vidal, éleveur dans l'Allier, qui assure la présidence du regroupement sud Massif central et la vice-présidence du Herd-book charolais. Henri Vidal tient à préciser qu'avec un effectif de 1,85 millions de vaches, la charolaise est la première race allaitante de France. Les orientations raciales sont guidées par le marché, convient-il. Il estime que le marché de la viande se divise en trois tiers à peu près égaux : un tiers de réforme laitière, un tiers de charolaise et un tiers pour les autres races. C'est évidemment le croisement industriel qui prime pour la race étant - et de loin - la plus utilisée. “Car elle apporte de meilleures performances à la fois en terme de croissance et de qualité”, assure-t-il. Albert Vidal le rejoint sur ce point, ajoutant qu'à ses yeux, c'est “la seule race qui améliore toutes les autres... Et qu'on me démontre le contraire” !

Le palmarès

Voici les premiers prix par section et prix spéciaux.
- Veau de l'année né en 2008 (1re section) : 1er, “Démocrate” à l'EARL Vidal (Ytrac).
- Veau de l'année né en 2008 (2e section) : 1er, “Dagobert” au Gaec la Charolaise (Les Estables).
- Veau de l'année né en 2009 (section 3) : 1er, “Éros” à l'EARL Vidal.
- Veau de l'année né en 2009 (section 4) : 1er, “Écureuil” à l'EARL Vidal.
- Veau d'automne (section 5) : 1er, “Danemark” au Gaec de l'Émeraude (Siaugues Sainte-Marie).
- Taureau de 18 mois (section 6) : “Divin” à Séverine Fage-Galtier (Souvigny).
- Taureaux de 18 mois (section 7) : 1er, “Dupley” à l'EARL Vidal.
- Taureau de 30 mois : 1er, “Consol” au Gaec de Palayret (Saint-Cyprien).
- Taureau de 4 ans : 1er, “Bleuet” à Daniel Dumont (Saint-Léon).
- Taureau âgé : 1er, “Armagedon” à l'EARL Monnie (Bozouls).
- Génisse de l'année (section 11) : 1re, “Échalotte” à l'EARL Vidal.
- Génisse de l'année (section 12) : 1re, “Écluse” à l'EARL Gardes (Lassouts).
- Génisse de 18 mois : 1re, “Cacahuète” au Gaec de l'Émeraude.
- Génisse de 30 mois : 1ère, “Capucine” à Daniel Dumont.
- Génisse de l'année (section 11) : 1re, “Échalotte” à l'EARL Vidal.
- Vache adulte suitée : 1re, “Roulette” à l'EARL Vidal.
- Vache adulte non suitée : 1re, “Amphore” à Francis Pons (Saint-Félix de Lunel).
- Prix d'ensemble mâles de l'année : 1er, EARL Vidal.
- Prix d'ensemble femelles de l'année : 1er, EARL Gardes.
- Prix du mâle de l'année : “Éros” à l'EARL Vidal.
- Prix de la femelle de
l'année : “Échalotte” à l'EARL Vidal.
- Prix d'honneur mâle junior : “Consol” au Gaec de Palayret.
- Prix d'honneur femelle junior : “Capucine” à Daniel Dumont.
- Prix senior et prix d'honneur mâle : “Bleuet” à Daniel Dumont.
- Prix senior et prix d'honneur femelle : “Amphore” à Francis Pons.
- Prix d'élevage : à l'EARL Vidal.
Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Source union du Cantal

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier