Concours Interrégional Grand Ouest Blonde d'Aquitaine

FABRICE LOGEAIS

Concours Interrégional Grand Ouest Blonde d'Aquitaine

Ce concours, qui a lieu pour la première fois en Loire-Atlantique, constitue la preuve vivante que le Grand ouest est une région très dynamique pour la race blonde d’Aquitaine.

Concours Interrégional Grand Ouest Blonde d'Aquitaine

Jusqu’à ces derniers jours, Juillet, un jeune mâle blond de 9 mois, coulait des jours bien tranquilles dans sa case, avec une copine génisse de son âge. Mais depuis cette semaine, fini les jeux et les batifolages d’adolescence : Juillet va apprendre à rester calme lorsqu’il est attaché, puis à marcher droit et la tête haute, sous la houlette de son éleveur, Pascal Dossard. Objectif : représenter fièrement son élevage, le Gaec des Fleuriais, à Puceul, lors du concours interrégional Grand ouest qui se tiendra les 12,13 et 14 juin prochains à Châteaubriant.

Le concours interrégional Grand ouest est le deuxième concours le plus important en nombre d’animaux de la race blonde d’Aquitaine après le National. Pour cette édition, 400 animaux seront en compétition, issus de 110 élevages. Ce concours Grand ouest se déroule chaque année dans une région différente (Pays de la Loire, Bretagne, Normandie et Poitou Charentes Limousin). Il revient en Pays de la Loire tous les trois ou quatre ans, mais c’est la première fois qu’il se tient en Loire-Atlantique. Le syndicat des éleveurs de blonde d’Aquitaine de Loire-Atlantique en est le principal organisateur et la tâche est lourde pour ce groupe d’une trentaine d’éleveurs, qui se sont mobilisés depuis plus d’une année pour cet objectif.

Le programme du concours comprend un accueil et une soirée le vendredi 12 juin ; le jugement des sections et des prix spéciaux le 13 juin, suivi d’une soirée des éleveurs ; le challenge interrégional, une présentation génétique Midatest, et une vente aux enchères le 14 juin. En outre, une délégation d’étrangers invités par l’Upra devrait se rendre dans plusieurs élevages du secteur.

Le grand public est naturellement invité à cette grande fête de la race blonde et une restauration sur place est prévue.

Le président du syndicat des éleveurs de blonde d’aquitaine de Loire-Atlantique, Christophe Derouin,  tient à remercier tous les partenaires « sans qui le concours n’aurait pas existé ».

Pièces jointes

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier