Concours : Le coeur vendéen va battre pour toutes les Blondes

vendee agricole

Les responsables du syndicat vendéen blondes d'Aquitaine sont à pied d'oeuvre pour accueillir le national, les 24, 25, et 26 septembre aux Herbiers.

«Nous sommes le deuxième département pour le nombre de vaches après les Pyrénées, berceau de cette race introduite en Vendée en 1978. Ce n'est donc pas le hasard qui fait que nous accueillons en Vendée le concours national des blondes d'Aquitaine. » Bernard Logeais, président du syndicat vendéen de la race Blonde d'Aquitaine entouré de Christian Aimé, président de la chambre d'agriculture a présenté à la presse mercredi 28 juillet la manifestation qui sera organisée durant trois jours aux Herbiers, les 24, 25 et 26 septembre. «En Vendée, avec 30 000 vaches, la blonde d'Aquitaine est la deuxième race après la charolaise. Chaque année nous gagnons quelques points avec une progression moyenne de 3 %. La région grand ouest représente 40 % du cheptel inscrit au livre généalogique.» souligne le sélectionneur de La Chapelle-Achard.

A deux mois de cette manifestation où 20 000 visiteurs et participants sont attendus, les organisateurs sont dans les startings-blocs. 500 affiches grand format et 6000 tracts vont être distribués dans les coopératives, groupements et les banques et les organisations agricoles. Une affiche représentant des blondes d'Aquitaine dans une prairie bien verte sera également apposée dans les boucheries de la Vendée. Les organisateurs tablent sur 659 animaux et la participation de 250 éleveurs. «Cette manifestation constitue une vitrine de l'élevage vendéen et des progrès de la génétique » souligne Christian Aimé. La chambre d'agriculture et les techniciens de bovins croissance seront à pied d'oeuvre pour peser les animaux à leur arrivée et leur attribuer un numéro. «C'est une organisation où rien ne doit être laissé au hasard, avec un teaming très précis » indique Bernard Logeais. «Nous voulons rassembler bien sûr les sélectionneurs mais nous voulons également touchés le grand public. Nous avons prévu des stands où les visiteurs pourront s'informer sur les pratiques d'élevage et vis-à-vis de l'environnement. »

Des délégations étrangères sont également attendues, notamment de l'Allemagne, de la Belgique, de la Hollande, de la Roumanie mais également du Sénégal. Les bouchers vendéens, des départements limitrophes et parisiens ainsi que des représentants des abattoirs seront invités à la présentation des femelles bouchères. Le show et la sélection des meilleurs champions ou championnes de l'année se dérouleront le vendredi. Le défilé des animaux primés aura lieu samedi à 15 h 30. Le syndicat vendéen a également programmé une présentation des descendances de taureaux issus d'insémination artificielle dimanche à 11 h 30.
Les responsables du syndicat ont également prévu un programme de détente et de découverte de la Vendée pour les officiels et les délégations étrangères : au menu des exploitations bovines, une soirée au Puy du Fou, la visite de l'Historial des Lucs-sur-Boulogne.

Origines

Présente depuis 30 ans en Vendée, cette race issue de trois rameaux – la Garonnaise la blonde du Quercy, et la Blonde des Pyrénées – est appréciée des bouchers et se démarque avec trois labels rouge «boeuf fermier du Maine », « boeuf fermier de Vendée » et « boeuf blond d'Aquitaine. Les naisseurs engraisseurs vendéens se sont spécialisé dans la production de taurillons de moins d'un an, prisé par les Grecs.

Source vendee agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires