Conjoncture Rhône-Alpes décembre 2009 : Lait : le prix moyen payé au producteur rhônalpin remonte

Le Service statistique du ministère de l'Agricuture, Agreste, vous présente la conjoncture de décembre 2009 pour la région Rhône-Alpes.

Conditions d'élevage

La plupart des animaux sont rentrés à l'étable avec l'arrivée du froid. Les variations de température entrainent des cas de grippe chez les bovins. La campagne de vaccination obligatoire des bovins et ovins contre la fièvre catarrhale ovine est en cours et doit se poursuivre jusqu'au 31 mars 2010.

Les élevages laitiers pâtissent de la médiocre qualité des ensilages de maïs, de l'absence de quotas supplémentaires et de l'ambiance conflictuelle entre producteurs et industriels.

Cotations

Le cours de l'agneau poursuit sa forte remontée initiée en novembre. Cette hausse est favorisée par des apports réduits et une demande dopée par les fêtes de fin d'année. Comparée à 2008, la cotation ovine progresse de 6 % et s'établit à 6,70 €/kg.

En gros bovins, le marché est calme. Les cours évoluent peu par rapport au mois dernier : stabilité en vaches et génisses, légère hausse en taurillons. En classe R, les cours s'établissent à 3,15 €/kg en génisses, 3,04 €/kg en vaches et 3,24 €/kg en taurillons. La dynamique haussière se poursuit pour le taurillon grâce à la baisse des disponibilités. Comparés à l'an passé, les prix des gros bovins sont inférieurs de 2 %. En broutards, avec 2,40 €/kg, le cours du mâle charolais de 350 kg de classe U marque une timide hausse par rapport au mois dernier. La demande à l'exportation limitée dans le bétail maigre ne permet pas une hausse nette des cours.La cotation est supérieure de 9 % à celle de l'an passé.

En veaux de 8 jours, les cours sont stables par rapport au mois dernier dans un contexte de fin de la période des vêlages dans les troupeaux laitiers. En veau de boucherie, la tendance à la stabilité des prix se confirme en décembre. La période n'est pas propice à la consommation de viande de veau. Le cours du veau rosé clair de classe R (6,20 €/kg) est reconduit pour le quatrième mois consécutif. Il est supérieur de 3 % par rapport à son niveau de 2008.

Le cours du porc charcutier de classe E (1,24€/kg) remonte légèrement par rapport au mois dernier malgré la faiblesse de la demande lors des fêtes de fin d'année. Le prix à la production en 2009 reste à un niveau très inférieur à 2008 (-10 %).

La période de fêtes est traditionnellement favorable au marché des volailles, notamment pour les dindes et chapons.

Production laitière

Les livraisons de novembre et décembre sont équivalentes à celles de 2008. La baisse de la production semble stoppée. A trois mois de la fin de campagne, le cumul des livraisons reste déficitaire de 2,4 % par rapport à la campagne précédente.

Avec 329 €/1000 l en novembre, le prix moyen payé au producteur rhônalpin remonte par rapport au mois dernier. Il reste toutefois en retrait de 6 % comparé à son niveau de 2008. Les teneurs en matière grasse (41,38 g/l) et matière protéinique (33,79 g/l) de novembre poursuivent leur hausse saisonnière avec le pas-sage à la ration hivernale.

 

 

Source Agreste Rhône-Alpes Conjoncture décembre 2009

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier