Conseil d'État : annulation de la prolongation de la chasse aux oies

Conseil d'État : annulation de  la prolongation de la chasse aux oies
Depuis 2009, un arrêté fixe au 31 janvier la fermeture de la chasse aux oies (DR).

Le Conseil d'État a annulé l'arrêté du ministère de l'Écologie qui avait prolongé de dix jours la chasse aux oies, ont indiqué vendredi des associations de protection de la nature, à l'origine de la saisine du Conseil.

"Pour la cinquième fois en dix ans, le Conseil d'État a réaffirmé que la chasse des oiseaux d'eau doit impérativement fermer au plus tard le 31 janvier", soulignent dans un communiqué France Nature Environnement (FNE), la Ligue de protection des oiseaux (LPO), Humanité et Biodiversité et l'Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS).

Le 30 janvier dernier, le ministère de l'Écologie avait pris un arrêté repoussant les dates de fermeture au 10 février pour la chasse de l'oie cendrée, de l'oie des moissons et de l'oie rieuse. Cette décision avait été prise sous la pression des chasseurs, selon les associations de défense de la nature.

Ces dernières avaient saisi en urgence le Conseil d'État, qui avait alors suspendu l'arrêté le 5 février. La décision rendue ce vendredi est le jugement sur le fond.

Depuis 2009, un arrêté fixe au 31 janvier la fermeture de la chasse aux oies, afin de les protéger lors de leur migration vers les sites de nidification.

Mais le ministère de l'Écologie avait jugé début 2014 que la population d'oies cendrées était "en pleine expansion". Il mettait en avant les "dégâts de plus en plus importants" sur les cultures, surtout aux Pays-Bas et en Belgique, ainsi qu'une "nécessaire régulation" de l'espèce. Il avait alors décidé de repousser la date de fermeture de la chasse aux oies.

Source AFP

Commentaires 4

Mr.TINCA

Bonjour,
Il vaudrait mieux vérifier ses informations avant de s'en servir pour étayer un argumentaire dessus.
Il est archi faux que des oies seraient gazées aux pays bas exception faite de l'aéroport pour des raisons de sécurité.
Renseignez vous.
Cordialement

DEC2014

Une minorité de "bobos" certes... mais leurs APN subventionnées de plusieurs M€ provenant de l'état et de l'UE ;-)
Il faudrait simplement rappeler que plusieurs milliers d'oies sont gazées aux pays bas chaque années. Et en France, interdiction de les chasser 10 jours de plus...

Mr.Tinca

Heuuu, les <bobos>, ce sont les membres du conseil d'état ?

pietin113

Quand une minoritée de "bobos"impose sa loi...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires