Consommation : Les ventes de produits bio toujours à la hausse

Les ventes de produits biologiques sont estimées à 3 milliards d'euros en 2009, contre 2,6 milliards en 2008 (+15,4%), révèle l'AgenceBio qui mise sur une forte dynamique de croissance cette année, au vu des résultats du premier trimestre.

Pour Elisabeth Mercier, directrice de l'AgenceBio, la progression du chiffre d'affaires vient d'une augmentation en volumes des achats de produits bio et non d'une hausse des prix.

Les prix des produits bio, souvent pointés du doigt en raison de leur coût élevé, «n'ont en moyenne pas augmenté» en 2009 alors que les ventes ont progressé de plus de 15%, affirme la directrice du groupement d'intérêt public pour la promotion de l'agriculture biologique.

L'épicerie salée affiche la hausse de prix la plus élevée (+4%) tandis que les fruits et légumes et la charcuterie-salaison ont baissé de respectivement -3% et -2%.

25% du lait bio importé

En 2009, la grande distribution arrive bonne première avec 45% de parts de marché dans la vente de produits bio, devant les réseaux spécialisés (type Biocoop, La Vie Claire, Les Nouveaux Robinson... avec 26%) et les magasins spécialisés indépendants (12%).

Le lait et les oeufs bio figurent parmi les produits qui ont connu la croissance la plus importante. Leurs ventes ont plus doublé en quatre ans. Il y a toutefois un bémol : 25% du lait bio a dû être importé pour répondre à la demande hexagonale.

Selon l'Agence Bio, 38% des produits bio consommés en France sont importés et le pourcentage, jusqu'à maintenant estimé autour de 30%, a augmenté en 2009 compte tenu de la hausse de la consommation.

Si pour certaines denrées (bananes, café, thé, agrumes, ...), leur culture est difficilement envisageable, d'autres (céréales, lait, viande de porc, fruits et légumes, notamment), en revanche, pourraient très bien être produits en France.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires