Contractualisation laitière : Bruno Le Maire se félicite de l'avancement des négocitations

d'après AFP

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, s'est réjoui des négociations sur les contrats entre producteurs et industriels dans la filière laitière lors de déclarations au salon international de l'élevage.

La filière laitière est en train de discuter du contenu des contrats qui vont régir les relations commerciales entre les industriels et leurs fournisseurs dans la perspective de la fin des quotas laitiers en 2015. « Je me réjouis que cela avance dans le secteur laitier », a dit le ministre qui a prévenu que l'Etat ne « cédera pas sur cette contractualisation qui est une garantie de stabilité » dans ce secteur stratégique pour l'agriculture française.

« Je remplirai tout mon rôle pour que ces contrats soient équitables » pour les producteurs, a-t-il ajouté. « Je suis très favorable à ce que les producteurs de lait puissent se regrouper à plusieurs milliers pour négocier les prix du lait avec les grands industriels, comme Lactalis, Sodiaal, ou Danone », rappelle le ministre.

« Ces grands industriels sont performants », s'est-il félicité avant d'estimer « équitable que les producteurs puissent se regrouper en position de force face à des industriels qui pèsent chacun plusieurs milliards de chiffre d'affaires ». La création de ces vastes organisations de producteurs (OP) ne sera possible qu'à la suite d'une modification du droit européen à la concurrence qui a déjà reçu le feu vert de la Commission, a rappelé le ministre.

« Nous aurons un vote définitif, je l'espère, d'ici la fin de l'année pour une adaptation des règlements européens », a déclaré le ministre. Ces modifications feront ensuite l'objet d'un décret en France.

Source AFP

Publié par d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier