COP21, mode d’emploi

COP21, mode d’emploi

Depuis hier et jusqu’au 11 décembre 2015 sur le site de Paris-Le Bourget, la France accueille la COP21, la 21ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. La COP21 est le plus grand événement diplomatique jamais accueilli par la France, qui rassemblera 196 signataires.

Qu’est-ce qu’une COP ?

La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a été adoptée au cours du sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992. Cette Convention-cadre est une convention universelle de principe qui reconnaît l’existence d’un changement climatique d’origine humaine et donne aux pays industrialisés la responsabilité de lutter contre ce phénomène.

La Conférence des parties (COP), composée de tous les États « parties », constitue l’organe suprême de la Convention. Elle se réunit chaque année lors de conférences mondiales où sont prises des décisions pour respecter les objectifs de lutte contre les changements climatiques. La COP qui se tiendra à Paris sera la 21eme, d’où le nom de « COP21 ».

 

Comment se déroule une COP ?

La COP21 dure jusqu’au 11 décembre. Beaucoup de négociations se jouent à la fin de la COP, au terme de longues nuits de débats entre les différentes parties. Les journées sont rythmées par les différentes sessions de négociations. Des réunions sont aussi organisées avec la société civile et les négociateurs peuvent prendre part à des conférences thématiques en marge de la COP destinées à apporter un éclairage sur un sujet particulier.

Quels sont les objectifs de la France pour la COP 21 ?

L’objectif de la COP21 est de définir un cadre d’action permettant de contenir le réchauffement moyen en dessous de 1,5 ou 2°C, d’adapter les sociétés aux dérèglements climatiques et de favoriser un développement sobre en carbone avec la participation de toutes les parties.

 

Quel est le rôle de l’agriculture dans le cadre des négociations ?

L’agriculture est longtemps restée à l'écart des négociations de la COP21. Pourtant, grâce aux pratiques innovantes et à leur grande capacité de stockage du carbone, l’agriculture et la forêt sont en première ligne.

La COP21 sera ainsi l’occasion de démontrer que l'agriculture constitue l'un des principaux leviers pour lutter contre le réchauffement climatique. Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, a notamment fait de la question des sols vivants (initiative dite du "4 pour 1000") un enjeu central que la France portera au cours des négociations.

La France entend donc intégrer un volet agricole dans l’agenda des solutions de la COP21 (LPAA). Ce volet sera présenté le 1er décembre au Bourget. 

 

 

Source Ministère de l'Agriculture

Sur le même sujet

Commentaires 3

laitier35

on a faire à des acteurs de série B
ils jouent leur rôle

Acid

C bien Pascal tu es réaliste notamment à la fin

PASCAL

La grande mascarade à commencer ,Fabius à fait 25 fois le tour du monde en 1 ans pour rassembler tout ce beau monde , de qui se moque t'on , et tous ça aux frais de la princesse c'est à dire nous autre pauvre français ont est vraiment des cons.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier