Corvidés : Chasse à la bête noire dans le canton du Poiré

Rédaction Vendée agricole

Trois ans après leur première opération de piégeage des corneilles noires et des corbeaux, l’Ucsea et la fédération des chasseurs renouvellent cette lutte collective à partir du mardi 2 avril.

« En 2010, on était 150 bénévoles» témoigne François Perrin. Fort de ce succès, le président pour le canton du Poiré-sur-Vie du  Groupement de défense contre les organismes nuisibles (GEDON), relance l’opération avec la Fédération des chasseurs.  «J’espère bien mobiliser autant de retraités, d’agriculteurs et de chasseurs pour piéger les corbeaux».  L’agriculteur d’Aizenay a des raisons d’être optimiste sur la participation de bénévoles à cette action collective. Il y a trois ans, les résultats avaient été au rendez-vous : 2200 captures. Un bon score !  «On a encore quelques dégâts sur les semis avec les juvéniles.  Notre objectif est de cibler les lieux où les corneilles font leurs nids, près des haies. Quand on amène un appelant dans une cage, il est considéré comme un intrus et la corneille va vouloir défendre son territoire en l’attaquant.»

Ce vendredi soir, avec la fédération des chasseurs, il propose aux volontaires une formation à la capture des corvidés qui sera suivie de l’assemblée générale du Gedon cantonal.

375 cages distribuées

Mardi  prochain, 375 cages nous seront livrées par la FDGedon. « La première semaine consistera à capturer des appelants.  Et les deux semaines qui suivront seront réservées au piégeage. L’opération devrait se terminer le 22 avril » indique l’éleveur de charolaises.

Cette action collective de piégeage est encadrée. «Nous avons un arrêté préfectoral qui autorise les piégeurs à poser leurs cages et capturer les corvidés. Ils devront toujours avoir sur  eux une carte de piégeur en cas de contrôle. » 

L’opération qui repart pour ce printemps en Vendée a bien fonctionné depuis son lancement en 2010. «Nous avons mobilisé 3700 bénévoles en 3 ans qui ont capturé 30 400 corvidés. » «Cette action coûte 16 000 € à la FDGEDON de Vendée.  Sa pérennité est encore assurée par un financement de 13 partenaires.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires