Coûts des épandages et perte d'azote : valorisez

Rozenn Le Guellec

 Coûts des épandages et perte d'azote : valorisez

Pourquoi valoriser ses effluents d'élevage ? Pourquoi bien les valoriser ? Si à la première question bon nombre d'agriculteurs y ont déjà répondu, pour la seconde, il est déjà plus difficile de mettre des chiffres sur la perte d'azote en fonction des conditions d'épandage, en particulier pour les lisiers les plus riches en azote ammoniacale.

La volatilisation est en effet le premier facteur de perte d'azote ammoniacale, que ce soit au stockage mais surtout lors de l'épandage. Les conditions météo (température, hygrométrie et surtout vent) ont un impact important dans ce cas, mais nous n'avons aucun moyen d'action sur celles-ci. L'enfouissement du lisier, soit rapidement après l'épandage, soit en direct, reste alors la meilleure solution pour diminuer la volatilisation.

Les équipements de base de type buse ou buse inversée sur les tonnes à lisier, ne sont bien sûr pas adaptés pour limiter ce type de pertes, contrairement aux rampes à pendillards utilisées sur les cultures en place, en particulier les céréales, et encore moins par rapport aux différents types d'enfouisseurs (à patins, à disques, à dents) proposés par les constructeurs aujourd'hui.
 
Ces équipements d'enfouissement sont encore insuffisamment présents sur le terrain. Le coût d'achat est souvent un frein avancé par les utilisateurs, tout comme le besoin en puissance supplémentaire provoqué par les enfouisseurs. Ce dernier point entraine de fait un surcoût à l'épandage, avec en plus des débits de chantiers plus faibles sur des périodes de travail déjà surchargées, ce qui pénalise leur développement.

Mais lorsque l'on prend en compte la valeur financière de la perte d'azote ammoniacale, qui peut être proche de 100 % sans équipement adapté et en fonction des conditions de travail, le surcoût des enfouisseurs et de la traction peut être amorti très rapidement par le gain en unités d'azote réellement valorisées.

Retrouvez cette actualité au Salon aux champs à Lisieux les 30 et 31 août prochain.

http://www.salonauxchamps.cuma.fr/

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier