Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées : Pierre Bru quitte la «banque verte»

Didier BOUVILLE

La réunion d'information annuelle de la Caisse régionale du Crédit Agricole Mutuel Nord Midi-Pyrénées s'est déroulée récemment à Rodez, pour la dernière fois sous la présidence de Pierre Bru qui a annoncé son départ, en présence de Xavier Fontanet, président d'Essilor International, administrateur de Crédit Agricole SA.

Beaucoup de monde à l'amphithéâtre de Rodez pour cette réunion d'information annuelle tournante dans les quatre départements des agences du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées. Elle était la dernière pour le président de la caisse régionale, l'Aveyronnais Pierre Bru, qui a décidé «de mettre un terme à tous ses mandats du Crédit agricole», comme l'avait annoncé le vice-président Michel Fau dans son discours d'accueil. «J'ai considéré que le moment était venu pour moi de restituer le mandat qui m'avait été confié le 15 avril 1995» a déclaré Pierre Bru, «avec 23 ans comme administrateur, et président durant 17 ans dans une fonction qui me donnait un premier rôle». Dont douze années passées au Bureau de la fédération nationale où Pierre Bru a notamment travaillé pour les dossiers sociaux et internationaux, l'entrée en bourse de Crédit Agricole SA, le rachat du Crédit Lyonnais aux côtés du président national René Carron, lui aussi sur le départ. Pierre Bru a rappelé les étapes de sa carrière plus locale, de la caisse Quercy Rouergue (Lot-Aveyron) à Nord Midi-Pyrénées (Aveyron, Lot, Tarn, Tarn et Garonne) «qui est devenue une grande banque régionale dont les racines plongent dans les villages de nos quatre départements, pour irriguer le tout de cette culture paysanne qui nous a fait naître».

27 359 nouveaux clients

S'agissant de l'activité bancaire de l'année 2009 et de la crise financière et économique, elle a été qualifiée «d'année de combat» par Jacques Kermarrec, directeur-adjoint. «Notre capital confiance nous a permis de passer la crise» a indiqué pour sa part Bernard Lepot, directeur général, mettant en avant les atouts de la proximité de la banque verte avec ses clients «qui comptent sur nous», dans les moments difficiles.
Avec 639 711 clients, dont 27 359 nouveaux en 2009, la caisse régionale du Crédit Agricole accroît sa base de clientèle sur les quatre départements et réunit la moitié de la population potentielle. Cet essor s'accompagne d'une augmentation du volume des capitaux de 3,56 % et un encours en hausse de 2,5 % pour les crédits, «une première depuis 2001» selon M. Lepot (45% pour l'équipement, 44 % pour l'habitat et 11 % pour la trésorerie).

Crise financière

Même si l'année 2010 s'annonce meilleure économiquement que 2009 au niveau national et international, le surrendettement public et la hausse du chômage ne sont pas sans inquiéter la banque verte. «L'endettement public des Etats risque d'avoir les mêmes conséquences que la première crise financière...» prédit Xavier Fontanet, président d'Essilor International, «l'entreprise la plus mondialisée du CAC 40», et numéro 1 mondial des verres ophtalmiques.
A la question du coût du travail, l'administrateur de Crédit Agricole SA et président du comité d'éthique du MEDEF a par ailleurs fustigé les 35 heures, «qui nous affaiblissent face à nos partenaires allemands notamment» a-t-il répondu en substance suite à son intervention. Elle fut consacrée au développement international d'Essilor, face à une salle conquise par le point de vue de «ce grand capitaine d'industrie» comme l'a précisé Pierre Bru.

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier