Crise de l'élevage: Stéphane Le Foll promet une rallonge au plan d'aides

Crise de l'élevage: Stéphane Le Foll promet une rallonge au plan d'aides

Le budget de l'Etat "sera ajusté au besoin" pour apporter éventuellement une "rallonge" au plan d'aides de 600 millions d'euros déjà prévu pour les éleveurs en difficulté, a indiqué mardi le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll au micro de la radio RMC.

Comme évoqué lundi à l'occasion d'une rencontre à l'Élysée entre le chef de l'Etat, le Premier ministre, le ministre de l'Agriculture et la FNSEA, premier syndicat agricole du pays, "il y aura, si besoin est, une rallonge", a déclaré Stéphane Le Foll.

Le plan annoncé le 22 juillet comprend déjà 100 millions d'euros d'annulations de charges et cotisations ainsi que 500 millions d'euros de reports.

Les représentants syndicaux ont fait "des demandes complémentaires sur les allègements de charges, la prise en charge des cotisations sociales, l'endettement des jeunes, le foncier non bâti", a indiqué lundi le patron de la FNSEA, Xavier Beulin.

Pour maintenir la pression, le syndicat prévoit dans tous les cas la mobilisation de 1.000 tracteurs à Paris le 3 septembre.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

geo

Continuons le saupoudrage, sans toucher aux problèmes structurels de ces deux filières. Une fois le plan d'aide passé (ce dernier ne bénéficiera en réalité qu'aux gros porchers), tout continuera comme avant, jusqu'au prochain plan, dans 1 an et demi.
Pour l'élevage, cette crise ne date pas d'aujourd'hui, elle est structurelle et court depuis une dizaine d'années. La filière est très mal organisée, les débouchés trop faibles et le nombre d'intermédiaires trop nombreux. Avec de telles mesures, on risque d'être très loin du compte mais le pouvoir politique n'aura fait que suivre la volonté du syndicat majoritaire qui est le seul à croire encore à un avenir pour les systèmes standardisés mal organisés.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier