Crise : La jachère gagne du terrain aux USA

SC

Du fait de la chute des prix des produits agricoles, les agriculteurs américains, en quête d'économies, laissent une plus grande partie de leurs champs en jachère cette année.

Dans son rapport annuel, le département américain à l'Agriculture (USDA) estime que les surfaces cultivées en blé, maïs et soja, les principales productions agricoles du pays, vont diminuer au total de 2,4 millions d'hectares. Les surfaces cultivées en blé vont reculer de 7%, à 23,73 millions d'hectares et celles de maïs de 1% à 34,4 millions d'hectares. Même tendance pour le coton (-7%), ou de manière plus anecdotique les arachides (-27%), délaissées surtout en raison d'une épidémie de salmonellose aux États-unis.

Ces reculs ne constituent pas une surprise : après avoir alignés des records historiques au premier semestre 2008, les cours ont subi une chute vertigineuse à l'automne. Par ailleurs, une grande partie de la production de blé est issue de grains semés en pleine tempête financière.

Les observateurs des marchés agricoles pensaient que les agriculteurs allaient se reporter vers le soja, moins cher au semis. Il n'en ait rien puisque les surfaces sont à peine supérieures à leur niveau de l'an dernier, à 30,76 millions d'hectares, bien en deçà des prévisions des analystes.

C'est donc la jachère qui gagne du terrain. Pour certaines exploitations, en particulier les plus modestes, les cours actuels ne parviennent pas à couvrir les coûts de production et les agriculteurs sèment moins pour économiser carburant et engrais...



Source d'après AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier