Crise laitière : La filière d'accord sur le principe de la régulation

Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a souligné jeudi l'existence d'un « accord très fort » de la filière laitière pour une nouvelle régulation européenne, tout en demandant que ne soit pas remis en cause le prix du lait pour 2009.

A l'issue d'une réunion réunissant une quarantaine de professionnels du secteur laitier, Bruno Le Maire a fait état d'un « accord très fort sur la nécessité de mieux organiser la filière en France dans des délais rapides, c'est-à-dire avant la fin de l'année 2009 ».

De même, selon lui, s'est dégagé un « consensus » sur la « nécessité de mettre en place une régulation européenne sur le marché du lait sur la base des propositions franco-allemandes ».

Le ministre a réaffirmé le besoin d'obtenir « un signal politique fort » lors de la réunion à Bruxelles en faveur d'une « nouvelle régulation » européenne destinée à remplacer l'abandon des quotas.

Face aux revendications de la Confédération paysanne, qui réclame une hausse des prix du lait pour 2009, le ministre a répondu : « la raison, la sagesse, c'est de préserver l'accord du 3 juin qui garantit un prix minimal (...) toute atteinte à cet accord ferait courir le risque à des milliers de producteurs en France d'être payés moins bien ».

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires