Cultiv' Actrices : rompre la solitude et créer des liens

C.Fournier

Cultiv' Actrices : rompre la solitude et créer des liens
Les membres du bureau de l’association en présence du sous-préfet et de son secrétaire général qui ont suivi à leur tour le projet. - C.Fournier

Un groupe d’agricultrices qui cherche à mieux vivre en milieu rural. C’est l’essence même de la constitution de l’association Cultiv’Actrices. Rencontre.

C'est en sous-préfecture que le bureau de cette association composée d’agricultrices de l’arrondissement de Saint-Flour s’est donné rendez-vous jeudi. Un lieu symbole puisque l’idée émanait de Delphine Balsa, alors sous-préfète, et de sa secrétaire générale, Geneviève Comte, ainsi que l’a rappelé Madjid Ouriachi : “La sous-préfecture s’inscrit ainsi dans le cadre d’une animation territoriale et dans la ligne du gouvernement pour la promotion des femmes et leur place dans la société. À cela s’ajoute une dimension de développement personnel et économique en tant que chefs d’entreprises que vous êtes.” Et l’actuel sous-préfet de souligner “les partenariats développés ensemble avec l’implication des établissements de formations (lycée Saint-Vincent, lycée agricole de Saint-Flour(1), MFR…)”. Un plan au féminin qui devrait aussi “dynamiser un peu plus notre arrondissement”.

 

Trois ans de construction

“Entre les prémices de ce projet et la création officielle de notre association, il s’est écoulé presque trois ans. Trois années de réflexion et de travail”, se félicite Laura Ressouche, la présidente de Cultiv’Actrices. “Nos campagnes sont de moins en moins peuplées, l’agriculture est gourmande en temps et, ajouté à cela un département  certes magnifique mais à la géographie parfois difficile”, il fallait pour elle, “sortir de cet isolement”. Si cette idée a été l’un des arguments prévalant à la création de Cultiv’Actrices, l’association se veut aussi “le support d’une ouverture vers l’extérieur”, et souhaite “favoriser les liens sociaux et familiaux par de l’échange de pratiques et d’expériences, par le partage de réalisations et d’activités” (lire ci-dessous). L’objectif est aussi de “développer l’esprit d’entreprendre en renforçant la confiance en soi, en accompagnant des porteurs de projet et en promouvant la place des femmes en agriculture”. II y a là, pour la présidente, “une notion de partage très importante, l’envie de répondre à un besoin et le fruit d’un travail collectif qui nous a permis d’aboutir. Adhérer à Cultiv’ Actrices, c’est profiter d’une nouvelle dynamique rurale qui s’attache à la fois au développement personnel et au développement professionnel”. C’est aussi “entrer dans un groupe convivial, qui attache de l’importance aux envies et besoins de chacune, et chacun, de façon à  œuvrer pour tous. Nous espérons même fédérer quelques hommes”. L’association n’est en effet pas réservée à la seule gent féminine…

(1) L’association sera présente lors des Rencontres saveurs et territoires organisées le dimanche 7 juin. Elle devrait aussi participer à la fête de l’Estive d’Allanche.

 

Contact :  cultiv.actrices@gmail.com

              06 79 86 70 98

 

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires