Cultures OGM et non OGM : Les régles de coexistence toujours pas tranchées

SC

Un projet d'arrêté proposé par le ministère de l'Agriculture envisagerait une distance d'isolement de 50 mètres afin de séparer une parcelle de maïs génétiquement modifiée d'une parcelle non OGM.

Les règles de coexistence entre les cultures constituent un des sujets les plus sensibles de la loi sur les OGM adoptée au printemps dernier. « Aucune décision n'est arrêtée qu'il s'agisse des distances à respecter entre cultures ou de toute autre mesure technique », souligne toutefois le ministère dans un communiqué.

Il confirme qu'une première réunion aurait bien lieu le 11décembre avec l'ensemble des filières agricoles, y compris les filières bio et les apiculteurs afin que chaque production puisse présenter ses contraintes techniques et ses attentes vis-à-vis de la gestion des OGM.

Une autre réunion aura lieu la semaine suivante avec l'ensemble des participants du Grenelle de l'environnement, notamment les associations environnementales et les représentants des consommateurs, a ajouté le ministère qui assure que «la totalité des positions sur ce dossier sera examinée».

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier