Cuma : Le temps des assemblée générales

anne

La fin de l'année arrive avec son lot d'assemblée générale. Quelques Cuma visitées dans le département de l'Allier.

La Cuma d'Ensilage de Deneuille les Chantelle

La Cuma d'Ensilage de Deneuille les Chantelle qui a une spécificité, celle de n'avoir qu'un matériel : une ensileuse automotrice qui a été renouvelée en 2007. C'est la 1ère fois que les adhérents se « lançaient » dans l'achat d'une ensileuse neuve. Grande satisfaction pour la Cuma. Le matériel répond totalement aux besoins des adhérents. Malgré un prix d'achat important, le coût à l'hectare de travail reste raisonnable pour les adhérents.

En 2008, 292 ha ont été ensilés (183 ha en herbe, 108 ha en maïs). La Cuma permet une grande souplesse de travail.C'est la famille Brun qui est en charge de conduire le matériel pendant la campagne, d'entretenir le matériel avant, pendant et après campagne, et de loger le matériel.
Pour 2009, la Cuma a un projet qui faciliterait encore le travail : l'achat d'une cuve à fuel qui suivrait l'ensileuse sur les chantiers, ce qui éviteraient des livraisons et des frais supplémentaires.

En fin d'assemblée Michel Brun, a souhaité laissé sa place de Président, responsabilité qu'il avait prise en 1994. C'est son fils Eric, qui, reprend le flambeau. A Deneuille, la Cuma, c'est une histoire de famille !!!

ensileuse de la Cuma

ensileuse de la Cuma

La Cuma de Hyds Louroux

La Cuma de Hyds Louroux, crée en 2000 par 9 agriculteurs pour l'achat d'un cover crop et d'une faucheuse compte aujourd'hui plus de 15 matériels et une douzaine d'adhérents. Le Président, Christian Dumas a pu présenté à ses adhérents lors de l'assemblée générale du 11 décembre dernier des comptes positifs et une trésorerie saine.

Epaulé par une équipe de jeune au bureau, le Président a trouvé un rythme de croisière et incite les adhérents à renouveler le matériel une fois celui-ci remboursé à la banque. « Cela évite des frais de réparation importants, une usure importante, et permet à chacun d'avoir toujours du matériel performant ».

Au cours de la campagne 2008, aucun problème rencontré. Chacun a pu prendre le matériel souhaité à la date souhaitée, et même les chantiers ensilage ont pu être faits sans encombre et à un coût plus qu'intéressant (65 € / ha).

Quelques exemples de prix pratiqués par la Cuma :
Cover crop : 210 ha à 0,50 €
Enrubanneuse : 768 bottes à 0,20 €
Epandeur : 364 épandeurs à 7,20 €
Rouleau : 105 ha à 8,20 €
Pulvérisateur : 224 ha à 5 € + 200 € de forfait.

Le pulvérisateur a été contrôlé au cours de l'année par Arnaud Dubois.

L'assemblée générale a aussi permis de revoir le règlement intérieur et l'engagement de chacun. Un article particulier a été rajouté pour faire face aux grosses réparations des matériels amortis.
Les investissements 2009 prévus : un broyeur de jachères supplémentaire.
A l'issu de l'assemblée, tous les adhérents ont été invités à un déjeuner commun.

Source cuma 03

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier