Cyclope 2017 : les matières premières secouées d'est en ouest

Cyclope 2017 : les matières premières secouées d'est en ouest

Les marchés mondiaux des matières premières sont soumis en 2017 à des vents contraires, entre les ambitions commerciales de la Chine et les menaces d'un nouveau protectionnisme américain, relève le nouveau rapport Cyclope sur les marchés mondiaux paru lundi."

Le 31e rapport annuel Cyclope, rédigé par 60 spécialistes des matières premières sous la direction de Philippe Chalmin, professeur d'histoire économique à l'université Paris-Dauphine et Yves Jegourel, Maître de conférences à l'université de Bordeaux, est sous-titré "vent d'est, vent d'ouest". L'initiative "Route de la Soie" lancée par le président chinois Xi Jinping fait qu'il "est devenu un chantre de la mondialisation libérale", alors que les vents soufflant des Etats-Unis parlent de "retour du protectionnisme" et de "remise en cause des accords commerciaux" depuis l'élection de Donald Trump, ce qui offre un "renversement des rôles intéressant", a souligné Philippe Chalmin, lors d'une conférence de presse lundi à Paris. Les marchés agricoles, en particulier, sont marqués par un "effondrement des prix" dûs aux récoltes mondiales exceptionnelles des années passées. "Le total des grains produits sur la planète (céréales, oléagineux et riz) s'est élevé en 2016 à 3,1 milliards de tonnes, alors qu'il était de 1,4 milliard de tonnes il y a 31 ans", lors la première édition du guide Cyclope, a ajouté M. Chalmin.  

"Choc"

"Les marchés sont très largement dans leur phase d'ajustement post-crise 2006-2014, ils sont dans une phase de retour sur terre" a-t-il estimé. Selon lui, la crise a été comparable au "choc" pétrolier des années 70. L'abaissement des cours est dû selon lui aux augmentations de production liées aux investissements nouveaux décidés juste après la crise de 2007, au moment où les prix des denrées ont flambé. Le guide Cyclope qui analyse tous les marchés des matières premières, agricoles ou industrielles, du pétrole aux minerais, en passant par le cacao, les céréales, le caoutchouc ou la viande, inclut cette année pour la première fois des chapitres sur le climat, sur les marchés sportifs (transferts de joueurs etc..) et un autre sur la vanille.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 2

BANANE381

Chalmin, des enfants souffrent toujours de malnutrition aujourd'hui en 2017!!!!!!!

Adadz

Chalmin j en peux plus quelle imposture

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier