D'après l'APCA : L'endettement des agriculteurs s'aggrave

SC avec AFP

Les agriculteurs français ont vu leur endettement s'aggraver ces dernières années après avoir dû investir massivement pour moderniser leur exploitation.

« Le taux d'endettement des agriculteurs rapporté au chiffre d'affaires était de 90% en 2007 et de 36% par rapport à l'ensemble de leur capital », souligne Thierry Fellman, responsable du département économie à l'Assemblée permanente des chambres d'Agriculture. Un endettement qui augmenterait à un rythme de plus en plus rapide ces derniers mois.

Les éleveurs de porcs et les producteurs laitiers seraient les plus endettés. Ainsi, dans le Finistère, le taux d'endettement de la filière porcine est passé de 72% à 79% entre fin 2008 et le premier trimestre 2009. Un quart des exploitations porcines seraient proches du dépôt de bilan.

« Le gouvernement a obligé les agriculteurs à beaucoup investir ces dernières années pour mettre aux normes leur exploitation et être plus compétitif au niveau européen », explique Jean Tesson, président de SOS Agriculteurs 50, une association d'aide aux agriculteurs en difficulté dans le département de La Manche.

Pour compenser la diminution de la main-d'oeuvre, il a fallu aussi mécaniser davantage (tracteurs de plus en plus puissants, bâtiments de plus en plus équipés en électronique, robots pour la traite...).

En 2007, l'ensemble des agriculteurs français ont remboursé plus de 6 milliards d'euros aux banques (prêts + intérêts), selon les Chambres d'agriculture. En août, les encours de crédit des agriculteurs auprès des banques représentaient 41 milliards d'euros.



Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier