D'après un sondage les Français soutiennent massivement la mobilisation des agriculteurs

D'après un sondage les Français soutiennent massivement la mobilisation des agriculteurs
© FDSEA du Finistère

Les Français approuvent massivement les protestations des agriculteurs contre des prix trop bas et se déclarent prêts à faire un effort lors de leurs achats pour favoriser les produits nationaux, indique samedi un sondage BVA pour Orange et iTELE.

Les Français approuvent à 84% les manifestations d'agriculteurs pour protester "contre la faiblesse des prix auxquels ils vendent leurs produits", révèle le sondage réalisé du 4 au 5 février par téléphone avec un échantillon de 1.096 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Ils sont tout aussi nombreux à être disposés "à faire un effort financier pour privilégier les produits issus de l'agriculture française", la moitié des personnes interrogée (51%) se disant "tout à fait" prêtes à le faire. Les Français sont pratiquement unanimes (95%) pour demander "la mise en place de règles de commerce équitable permettant de soutenir les produits issus de l'agriculture française en garantissant un juste prix pour le producteur".  

Gouvernement

Si les agriculteurs jouissent d'une bonne image pour 83% des Français, il n'en va pas de même pour le gouvernement: ils sont également 83% à déclarer "ne pas lui faire confiance pour améliorer la situation actuelle des agriculteurs". Les sympathisants socialistes sont eux-mêmes très sceptiques, la moitié d'entre eux (51%) ne lui faisant pas confiance sur ce sujet. Les éleveurs de porcs et de boeufs et les producteurs de lait, trois filières dont les cours se sont effondrés en 2015 pour passer sous les coûts de production, sont descendus dans la rue ces dernières semaines pour exprimer leur colère et leur désespoir, bloquant les routes et brûlant des pneus, au prix d'affrontements parfois musclés avec les forces de l'ordre.

Sur le même sujet

Commentaires 1

laitier85

voilà un bon article, bravo !

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier