Danemark : « Le maintien des soutiens à l'agriculture, et un niveau plus élevé d'harmonisation »

Propos recueillis par Carole de Boyer d'Eguilles

Danemark : « Le maintien des soutiens à l'agriculture, et un niveau plus élevé d'harmonisation »

Hans Christian Gæmelk, 28 ans, est installé au Danemark en polyculture élevage (porc et grandes cultures).

Røj Agriculture est l'association de plusieurs fermes. Certaines d'entre elles appartiennent à mon père, d'autres sont à moi. La distribution des parts est d'environ 60/40%. Nos productions : du porc et des grandes cultures. Nous avons 400 truies, produisons 11 000 porcelets et engraissons 13 500 porcs. Notre exploitation compte 475 hectares de blé, d'orge, d'avoine, de colza et de semences fourragères. En plus, nous gérons 55 hectares de forêt.

La Pac 2013 représente beaucoup pour notre entreprise. Entre autres, cela signifie que les conditions d'hébergement de nos truies deviennent obsolètes parce que les truies doivent être laissées en liberté durant la gestation. Avant la crise financière, cela n'aurait pas été un problème de construire une nouvelle étable. Maintenant, nous devons trouver d'autres solutions pour héberger les truies et nous espérons qu'il y aura un court moratoire sur ce cadre réglementaire.

Mes souhaits pour la Pac 2013 seraient le maintien des soutiens à l'agriculture et un niveau plus élevé d'harmonisation afin qu'il y ait moins de différences en fonction du pays d'exercice. Enfin, toute terre qui perd sa vocation agricole pour des raisons environnementales devrait être compensée par une subvention.

Source Ja Mag

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier