De l’orge sur la future rocade

Rédaction Vendée agricole

Perte du foncier agricole : Les agriculteurs des Herbiers veulent attirer l’attention du public et des élus sur le grignotage des terres agricoles, tant pour un développement industriel que pour de nouvelles routes.

Lundi dernier, avec l’aide de l’union cantonale des Herbiers, les JA du canton ont semé 4 Ha en orge de printemps dans un lieu qui n’a rien d’anodin, puisqu’il s’agit d’un terrain qui a été retiré à l’agriculture, en attente de construction de la future rocade sud des Herbiers. Cette « parcelle » est plus précisément située à la Grande Ganachère, à proximité des carrières. Les recettes espérées de la récolte - fin juin début juillet - seront ensuite reversées à une association locale.

« Il nous semble nécessaire d’alerter la population et d’abord les élus sur la diminution des surfaces agricoles, explique Mickaël Coutand, président du CCJA des Herbiers. « Nous ne sommes pas contre le développement, mais il faut à tout prix lutter contre un gaspillage des espaces. Il est par exemple inconcevable, insiste-t-il, de voir de grandes surfaces d’espaces verts jouxtant des usines. Les zones industrielles consommatrices d’espace, les routes, comme ici cette rocade en construction, diminuent la part de surface agricole qui était auparavant exploitée. Comment pourrons-nous nourrir la population demain avec des surfaces en constante diminution ? Il ne faut pas oublier que notre vocation première, à nous autres, agriculteurs,  est de produire des aliments répondant à la demande des consommateurs ».

Les JA remercient le conseil général de la Vendée qui leur a donné son autorisation pour réaliser ces semis sur la future rocade. Ils remercient également à la Cavac qui a fourni la semence gratuitement.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier